Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | TEST | 18 Août 2015

Black Diamond Camalot™ X4. Flexible et robuste.

Le secteur des microfriends a été monopolisé par les CCH Aliens Cams depuis leurs apparitions, il y a plus de vingt ans. Leurs fonctionnalités, leurs ont tout simplement permis de dominer le marché.



Le secteur des microfriends a été monopolisé par les CCH Aliens Cams depuis leurs apparitions, il y a plus de vingt ans. Leurs fonctionnalités, leurs ont tout simplement permis de dominer le marché. D'autres marques ont tenté de fabriquer des produits équivalents mais sans résultat. Ils ont alors recherché plutôt des alternatives avec des friends aux cams plus petites (zero), ou bien en offrant des systèmes différents qui puissent complémenter utilement le très convoité “jeu d'Aliens”. Il faut savoir que, la mort de leur créateur David Leon Waggoner fit disparaître ces derniers, un temps du marché.

En réponse, et à petite échelle, une vague de nouveaux modèles de microfriends essaient de remplacer ce vide laissé sur notre porte-matériel. Black Diamond ne participe pas dans cette course, ou du moins, il ne semblait pas participer avec les C3, qui n'étaient pas un substitut mais un complément très spécifiques. Plus tard, les Aliens sont réapparus “made in Spain” et surprise... la concurrence était aussi présente... . Les nouveaux X4 mirent un peu plus de temps à apparaître, car la marque au diamant noir a pris son temps, pour développer une véritable alternative qui puisse égaler la capacité de positionnement des Aliens tout en améliorant leurs points faibles: c'est-à-dire leur durabilité.

Comme suite à une petite campagne publicitaire, les Camalots™ X4 sont apparus dans le panorama de la grimpe française. À première vue, ils sont bien mieux finis que n'importe quel autre modèle et semblent offrir une excellente prise en main. Certains détails sautent aux yeux :

La construction du X4 est différente en fonction de la taille du Camalot™ : Les grands se composent d'un double axe principal et les lèvres s'actionnent par l'intermédiaire d'une cordelette. En ce qui concerne les modèles plus petits, l'axe de rotation principal est simple alors que des câblettes permettent d'actionner leurs lèvres.

Chaque camalots™ X4 offre un grand intervalle d'ouverture et fermeture, ce qui leur permet de couvrir la gamme de 8 à 40 mm avec un jeu complet qui se compose seulement de 6 éléments.

Le maniement à deux doigts, en tirant sur la gâchette coulissante le long de la tige, se réalise de la même manière qu'avec les Aliens. Ce qui attire principalement notre attention, ce sont les anneaux en aluminium qui forment une sorte de fourreau protègeant la tige.

EN DÉTAIL

La tête

Apellons tête du Camalot X4, l'ensemble : axe(s), lèvres, ressorts, butées et l'union avec la tige. Comme nous l'avons déjà dit, ces friends se composent de deux types de tête différente en fonction de la taille de ceux-ci. Nous décrirons chacune d'elles dans les deux paragraphes suivants :

  • Les grandes tailles : elles sont véritablement prodigieuses. Bien que les problèmes, comme il est logique, nous allons les rencontrer par manque de place dans les petites tailles, il faut tout de même reconnaître que l'équipe Black Diamond a su nous surprendre en fournissant ce qui a de mieux sur le marché.

    • L'axe de rotation principal double permet : une utilisation du Camalot™ comme coinceur passif; une majeure fourchette d'utilisation et une incroyable capacité de dégagement lorsqu'il est utilisé en fermant les câmes au maximum.
    • L'assemblage des cames : les butées des axes ne se composent pas de pièces vissées, mais laissent place aux extrémités des axes qui sont rivetées sur elles-mêmes et sur une petite platine intermédiaire. D'autre part, l'épaisseur et la disposition des lèvres permettent de protéger les ressorts et les cordelettes qui forment le dispositif d'ouverture et de fermeture du X4.
      Au centre, une pièce en acier solidarise les axes de rotation à la tige grâce à un processus de microfusion (et non de soudure). Le résultat est une tête, notablement plus étroite que celles des traditionnels Aliens et qui se rapproche sensiblement de celles des nouveaux Aliens 2.0 ou des Camalots™ C3. D'autre part, la cordelette en aramide est une alternative au câblette qui semble intéressante, notamment au niveau de sa durabilité et de sa simplicité à être réparée.

  • Les petites tailles : il est inéluctable qu'ici, nous avons moins de marge de manoeuvre et à première vue, les X4 s'avèrent ressembler à d'autres micros friends. Cela n'est pas le cas :

    • La "technologie Stacked Axle" est un astucieux système qui permet aux câmes de se fermer plus, grâce à deux axes de rotation différents sur le même axe. Le résultat offre un majeur rang d'utilisation du X4 pour une même taille.
    • Là encore, il convient de souligner la qualité des finitions telles que les ressorts intégrés dans les lèvres et la petitesse de l'axe de rotation principal. L'actionnement des lèvres se fait grâce à une câblette dont il est important de souligner que celle-ci peut s'endommager lors d'un usage intensif ou lors d'une chute qui forcerait le dispositif en le prenant en cisaille. Toutefois, si cela devait arriver, cela ne devrait en rien affecter la solidité du friends dans son point d'ancrage (il n'y a pas d'effet parapluie).
      Dans ces tailles-là, la pièce centrale en acier, qui solidarise la tête à la tige, est plus longue que celle des nouveaux Aliens ou autres coinceurs. En conséquence, lors de son utilisation, le X4 a besoin d'un peu plus de profondeur pour garantir un travail correct du coinceur.
    • Cependant, ceci a aussi des avantages. Les emplacements profonds et les fissures évasées de type Finger cracks (fissure à doigt) mais dont les bords ont tendance à s'ouvrir, sont le domaine de prédilection des X4 offset et des tailles allant du 0,1 au 0,5 du X4. En effet, cet avantage longitudinal qu'a le X4 sur ses concurrents, ainsi que la protection de la tige, lui permet d'aller chercher le coincement plus en profondeur et, de ce fait, garantir un excellent travail dans ce type de fissures. Les X4 Hybrides sont déjà considérés comme les meilleurs Friends offset du marché.



La tige
Nous trouvons un toron en acier tréssé d'un aspect excellent, qui est parfaitement intégré à la tête comme à la pièce métallique servant d'appui au pouce. Cette tige est bien plus longue que les C4 et sur celle-ci travail tout le dispositif d'ouverture et de fermeture des lèvres. La majeure innovation est ce fourreau composé d'anneau en alliages d'aluminium qui permettent de protéger cette tige de l'abrasion tout en conservant une grande flexibilité. Cette nouveauté permet à la tige de rouler sur les bords des fissures de manière que les frottements n'affectent en rien le travail du Camalot™ X4. Si ce système se montre fonctionnel et durable, vous pouvez être certain que d'autres ne manqueront pas de le copier.

Cette curieuse “chenille métallique” fait corps avec les deux pièces en métal que l'on trouve aux extrémités. La première, servant de support aux câblettes ou aux cordelettes qui actionnent les lèvres; la seconde, étant la gachette ergonomique.

La zone d'appui
Derrière la tige, nous trouverons un anneau intermédiaire gainé qui offre en sa base, un appui ergonomique pour le pouce. Cet appui est assuré par une pièce monobloc en acier forgé et très bien fini, laquelle assure une parfaite cohésion entre la tige et la boucle. Cette finition est de loin la meilleure, si on la compare avec d'autres microfriends. Cette pièce centrale permet un maniement très intuitif et simple du X4.

La sangle
Enfin, nous trouverons une sangle en dyneema dont la largeur et la longueur sont équivalentes à celles des Camalots™ C4. Elle est cousue de la même manière et de façon à transmettre une excellente fiabilité. Cette longueur est suffisante pour une progression rectiligne.

EN GÉNÉRAL
Le code couleur est le même qu'avec les C4, mais d'un coloris moins intense de façon qu'il se combine parfaitement sur notre porte-matériel avec les couleurs de ces derniers.

Ses avantages quant à sa flexibilité et sa largeur, nous ferons probablement nous décanter pour remplacer leurs homonymes directs : les Camalots™ C4 .
Bien que leur flexibilité fasse que, parfois, ils se retournent un peu quand on veut les placer. Le rang d'utilisation des X4 permet des possibilités d'emplacement beaucoup plus importantes tout en garantissant un travail optimal dans n'importe quelle position.
Néanmoins, dans les roches tendres, le C4 peut s'avérer plus adapté grâce à une majeure épaisseur de ses câmes.

INFORMATIONS PRATIQUES
Pour réaliser ce test, nous avons dû faire face à une certaine problématique, mais il était clair que le principal intérêt était de faire une comparaison avec des produits équivalents dans leurs caractéristiques et rangs d'utilisation comme c'est le cas avec les Dragons, les Camalots C4 / C3, les Aliens et les Masters Cam. Ce dernier étant plus cher (sauf aux États-Unis), il a été mis de côté d'office. Désormais, la chose se complique un peu pour choisir entre les cinq autres modèles et, c'est là que cet article vous aidera dans votre choix.

Premièrement, il est intéressant de souligner qu'il n'est pas nécessaire d'utiliser seulement un même modèle dans toutes les tailles mais que l'on peut varier les plaisirs et de ce fait, avoir un jeu de friends plus polyvalent. À continuation, je vous exposerai les aspects les plus importants de chaque modèle.

  • Alien: Grande flexibilité, excellente accroche des câmes, faible durabilité de tous ses composants lors d'une utilisation intensive. N'a pas besoin d'une grande profondeur de placement pour un correct fonctionnement.
  • C3: L'un des plus étroits du marché et offre un rang d'utilisation des plus petits avec les Zeros. Sa flexibilité est limitée.
  • Dragon y C4:Les tailles les plus petites de ces modèles sont très stables et robustes, mais les têtes sont plus larges et donc l'ensemble est plus volumineux.
  • X4: Plus lourd que d'autres, mais bien mieux fini. Le Camalots X4 offre une très bonne durabilité dans le temps, une bonne souplesse de la tige, ce sont les plus longs du marché et ils transmettent une grande fiabilité. La résistance intrinsèque est correcte. L'accroche des câmes est bonne, mais il est conseillé d'y mettre un petit coup de papier de verre pour optimiser cette accroche. Nous sommes probablement devant les meilleurs microfriends du marché actuel.

Black Diamond Camalot X4

Achetez maintenant

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International