Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | TEST | 03 Mars 2015

Skis de randonnées Ultimate 78 d' Atomic: test dans les Pyrénées d'un modèle rapide, léger et polyvalent développé par Kilian Jornet

Ce test a été réalisé dans les Pyrénées entre le printemps 2014 et l'hiver 2015, sur tous les types de neiges (poudreuse profonde, neige lourde de printemps et croûte dure d'hiver) et de pentes (pentes douces et couloirs techniques) afin d'avoir un retour exhaustif.

Test des skis de randonnées Ultimate 78 de la marque Atomic dans les Pyrénées

La construction de ces skis: une âme de compétition, avec une géométrie tout terrains

Atomic présente le modèle Ultimate 78 comme un ski léger et polyvalent avec une géométrie moins spécifique que le célèbre Ultimate 65, qui est le ski conçu pour la compétion de la marque. Les deux modèles ont été développés par Atomic en collaboration avec Kilian Jornet, mais en ce qui concerne l'Ultimate 78, l'idée était de construire un ski pour s'aventurer dans la montagne, avec un poids très contenu, mais avec des cotes plus amples, pour un meilleur rendement dans les descentes.

Le modèle Ultimate 78, léger et polyvalent

Le carbone a été amplement utilisé dans sa construction, ce qui le dote d'une bonne réponse sans pour autant ajouter du poids, avec à peine 1 Kg par ski en taille 170 cm (celle que nous avons testé.)

Pour le test, nous avons monté ces skis avec les fixations TLT Speed Turn de la marque Dynafit. Grâce à leur poids plume (680 g la paire) elles se combinent très bien avec ces skis. Nous avons amplement testé le tout entre le printemps 2014 et l'hiver 2015, comme on peut le constater sur les photos, avec différentes conditions de neiges, allant de la poudreuse profonde, à la neige dure, en passant par la neige lourde de printemps. Nous les avons aussi testé sur des pentes douce et dans des couloirs techniques.

Après ces quelques mois de test, nous avons pu constater qu'effectivement l'Ultimate 78 est un ski de randonnées permettant d'aller très haut et très loin en montagne, comme un bon tout terrains, mais qu'en plus, il nous permet de le faire très rapidement et avec moins d' efforts, en faisant honneur à son origine compétitive.

La première constatation sur le terrain est leur poids extraordinaire pour des skis de cette dimension. Mais il y a une autre différence en plus de leur excellente relation poids/dimensions: avec l'Ultimate 78 on a pas cette sensation de “cristal” qu'offrent en générale les skis ultra-légers riches en carbone, et qui fait que beaucoup de skieurs les considèrent peu polyvalents ou trop techniques.

Test des ski de rando dans un couloir technique au printemps

Les sensations en descente avec ces skis de rando

Normalement, les skis très légers sont souvent très rigides, avec la sensation d'être “creux”, et cela produit un touché au moment de skier très particulier et pas vraiment commode, car ils s'adaptent peu au terrain.

Ce n'est pas le cas de l'Ultimate 78, qui est vraiment confortable en descente, et s'adapte bien au terrain car il n'est pas extrêmement rigide et possède un flex moyen. Cela permet d'avoir une sensation d'aplomb rare avec des skis aussi légers.

L'Ultimate 78 est vraiment commode en descente

Cette flexibilité et cette légèreté, accompagnées par un discret mais notable rocker en spatule, permettent qu'avec seulement 78 mm de patin, ce ski fonctionne bien en poudreuse profonde et se conduise parfaitement, même dans les zones de sapins comme celles au dessus de la station balnéaire de Panticosa, où nous l'avons essayé plusieurs jours avec de la pow.



Cependant, cela ne pénalise pas ce ski sur d'autres types de neiges, comme on peut le voir dans cette vidéo qui date la fin du printemps 2014, dans le couloir Sud des « Picos del Infierno » : c'est un ski qui permet d'utiliser les cares grâce à un haute résistance à la torsion. Même si sa légèreté et son flex moyen n'en font pas un ski conçu pour la grande vitesse, il se laisse conduire allégrement sur tout les types de neige et de pentes. Un point important : sur la neige dure ou moyenne, il n'est pas trop flexible.

Le plus important pour des skis de randonnées reste la commodité en montée

Test des skis Atomic à la montée

La première chose dont on se rend compte une fois aux pieds, c'est évidemment leur légèreté. La rigidité de torsion qu'offre la construction permet une montée efficace sur les endroits pentus, même sur neige assez dure, et le rocker de la spatule permet d'ouvrir des traces quand la neige est profonde.

A gauche, la peau de phoque Rocker Skin Ultimate 78, et à droite, une peau normale

Dans ce cas là, les peaux conçues pour ce modèle, les Rocker Skin Ultimate 78, aident beaucoup. Ces peaux permettent un excellent glissement grâce à une composition 100% Mohair et un design spécial en spatule où la peau est remplacée par une bande de plastique lisse, car dans cette zone à cause du rocker, le ski n'accroche pas. C'est aussi le cas des peaux de phoque Multifit Powder Rocker d'Atomic, qui même si elles ne sont pas coupées spécifiquement pour l'Ultimaute 78, possèdent une zone de glissement plus grande sur la spatule.

Système d'ancrage des peaux de phoque inspiré de la compétition

Cette zone lisse sur les peaux d'Atomic, en plus d'apporter une meilleur glisse, spécialement en neiges profondes, réduisent le poids et n'absorbent pas d'eau. Durant le test nous avons noté cet excellent glissement mais aussi que la neige finissait par s'introduire en cette bande et la semelle du ski, ce qui arrive avec tous les types de peaux de phoque que nous avons utilisé.



Le Ultimate 78 possède une encoche sur la spatule qui permet d'utiliser des peaux avec un système d'ancrage de type compétition, ce qui facilite grandement la vie au moment des transitions et peut faire gagner pas mal de temps à la fin de la journée. Cependant, comme on peut le voir sur les photos, nous avons testé les skis un jour avec 1 type de peau différent sur chaque ski (une peau Rocker Skin Ultimate 78 et une peau normale) et même si la peau normale ne glisse pas autant et est moins efficace, elle peut parfaitement être utilisée sur ces skis.

Conclusion du test des skis de rando Ultimate 78 de la marque Atomic

Grâce a leur polyvalence et leur grandes prestations, nous pensons qu'il y a deux types d'utilisateurs principaux pour ces skis:

- Ceux qui cherchent un instrument efficace pour bouger rapidement sur toute la montagne sans perdre ni l'aplomb ni le touché et avec une adaptation au terrain en descente digne de planches plus « traditionnelles ».

- Ceux qui veulent participer de temps en temps à une compétition, mais ne veulent pas un équipement purement racing à cause des spécificités de celui-ci.

Si vous cherchez un kit polyvalent pour vous initier au ski de rando, jetez aussi un œil sur notre test du pack Dynafit avec les skis Seven Summit, les peaux SpeedSkin Seven Summit 2.0 et les fications fixations TLT Speed radical

Le ski de rando permet de découvrir les plaisirs de la montagne infinie en hiver

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International