Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | TEST | 09 Octobre 2014

Assureur Mega Jul de Edelrid : un panier classique qui présente deux importantes nouveautés pour l'escalade

Il s'agit d'un panier ou tube similaire au Reverso, mais qui assure semi-automatiquement celui qui grimpe en tête et a une position de rappel auto-assuré.

Mega Jul Edelrid

Texte et images : Juan Corcuera González de Garay.

Le Mega Jul du fabricant Edelrid est un panier de type « Reverso » qui incorpore deux nouveautés importantes :

- La première de ces nouveautés est qu'en assurant la personne qui grimpe en tête, le système est semi-automatique.

- La deuxième est que, mis à part la possibilité de rappeler normalement avec, en s'auto-assurant à l'aide d'un machard, l'appareil compte aussi une position grâce à laquelle on peut rappeler de manière auto-assurée avec le propre Mega Jul.

Un membre de l'Équipe Espagnole d'Alpinisme, Juan Corcuera González de Garay, a testé ce nouveau produit pour nous pendant un temps.

DESCRIPTION SELON LE FABRICANT

L'assureur/descendeur le plus polyvalent de la marque Edelrid a été fabriqué en acier inoxydable résistant, par sa grande durabilité. Il s'agit d'un système idéal pour assurer de façon dynamique en escalade classique ou en terrain d'aventure.

COMMENT S'EN SERVIR

Nous nous trouvons face à un produit assez intéressant et facile à utiliser, tant pour assurer de manière semi-automatique le premier de cordée, qu'un second depuis le relais ou pour rappeler de façon auto-assurée. Au début, l'impression que nous avons eue était étrange, à cause de l'utilisation différente par rapport à d'autres assureurs plus habituels, mais après une courte utilisation, on apprend à manier ce système d'assurage de façon rapide, habile et efficace. Nous avions entendu dire que le Mega Jul pouvait être bloqué facilement lorsqu'il était utilisé avec un mousqueton différent de celui fourni par la marque avec le propre système, par contre, avec les mousquetons des marques Altus, DMM et Faders HMS que nous utilisons, nous n'avons eu aucun problème.

ASSURER LE PREMIER DE CORDÉE

L'assurage d'un premier de cordée est confortable, donner du mou avec des cordes de diamètres recommandés par Edelrid devient facile et rapide (valide pour cordes à double ou jumelées de 6.9 à 8.5mm et simples de 7.8 - 10.5 mm).

Appareil bloqué

Déblocage de l'appareil

L'important est de s'habituer au maniement du système et de la bague verte avec le pouce, pour pouvoir donner du mou seulement en appuyant un peu dessus, vers l'avant. Il faut faire attention cependant à ce que l'appareil garde son caractère semi-automatique et à ne pas « s'endormir » en laissant le pouce appuyé sur la bague verte.

Lorsque nous avons utilisé le système pour descendre notre compagnon de cordée, nous avons trouvé ça facile et confortable, sans problèmes. Le système est le même : pour faire redescendre l'autre grimpeur, il suffit de débrayer l'ensemble avec le pouce pour débloquer et donner du mou.

ASSURER UN SECOND DE CORDÉE

Dans ce cas-là, le Mega Jul fonctionne comme un assureur automatique, de façon similaire à d'autres appareils de ce genre-là. Il est fluide et maniable, mais il faut prendre en compte qu'en cas de chute du second et de blocage de l'appareil, le trou du Mega Jul pour débloquer est très petit et ne sert qu'avec le mousqueton qui vient inclus avec le système, mais j'ai réussi à régler le problème en attachant une petite cordelette.

Assurage d'un second de cordée avec Mega Jul dans un relais

Assurage d'un second de cordée avec Mega Jul dans un relais

RAPPEL

Il s'agit d'une nouveauté très importante, celle qu'apporte cet appareil, car il permet de faire du rappel de façon conventionnelle, en s'auto-assurant à la corde si l'on veut à l'aide d'un nœud machard, mais le système propose aussi une position, soit-disons « inversée », avec laquelle le propre appareil est autobloquant.

Dans le cas d'un rappel conventionnel auto-assuré avec un nœud machard, le système marcha parfaitement, rien à redire ni sur la sécurité, ni sur la douceur au moment de l'assurage.

Rappel avec un noeud machard

Par contre, lors du rappel auto-assuré à l'aide du propre appareil, même si le fonctionnement est excellent et sûr, la descente se faisait parfois un peu difficile, par à-coups. J'ai trouvé une solution rapidement et qui a très bien fonctionné : j'ai accroché une dégaine à la cordelette que j'avais mise en place pour débloquer un second et j'ai tiré d'elle pour débloquer le système plus facilement. Dès que je me suis habitué, tout a marché pour le mieux et c'est sans doute un système d'auto-assurage très avantageux par rapport à d'autres systèmes similaires.

PROBLÈMES

Le seul problème que j'ai eu avec le Mega Jul, qui par ailleurs m'a beaucoup plu, est la difficulté qu'entraîne parfois le rappel auto-assuré avec le propre système, mais qui est facilement réglé à l'aide d'une dégaine. D'un autre côté, le rappel conventionnel fonctionne parfaitement. D'autre part, il ne s'agit pas d'un problème en soi, mais il faut prendre en compte que l'utilisation de cet appareil est très différente à celle d'autres systèmes et il exige un temps d'adaptation. Toutefois, j'ai lu sur certains sites internet qu'en employant des mousquetons différents à celui fourni par la marque, le descendeur bloquait, étant très difficile de le débloquer plus tard. La seule chose que je peux dire à ce sujet, c'est que dans mon cas, je n'ai même pas utilisé le mousqueton d'Edelrid, mais les HMS d'Altus, DMM et Faders que j'emploie d'habitude et je n'ai eu aucun souci.

CONCLUSIONS

J'ai trouvé ce système très intéressant, surtout pour l'escalade de voies de plusieurs longueurs. Il est léger, facilement maniable et polyvalent, voici les 3 caractéristiques principales qui représentent le mieux cette nouveauté.
Un petit apprentissage au préalable est recommandé, pour pouvoir manier le Mega Jul en toute sécurité, mais ce n'est pas compliqué et ça vaut la peine d'utiliser cet appareil à caractère « semi-automatique », le premier dans le monde des « tubes ou paniers d'assurage ».
En comparaison à d'autres paniers, je ne vois aucun inconvénient, mais l'impression initiale est de peu de matériel, celui-ci est très léger, donc il faudra voir maintenant quelle est la durabilité à long terme.
L'usage de ce type de système est très intéressant pour l'escalade artificielle, car lors de ce type d'activités de grimpe qui durent de longues heures, l'attention diminue. C'est justement pour la même raison, que je pense que ce système est très convenable pour l'escalade de plusieurs longueurs, lorsque la fatigue fait diminuer le niveau d'attention et d'alerte.
Nous pourrions aussi recommander ce nouveau système pour ceux qui auraient besoin d'utiliser un tube comme système d'assurage, mais seraient débutants ou n'auraient pas suffisamment d'expérience. L'aide offerte par le caractère semi-automatique de l'appareil sera très appréciée et sera très utile pour eux... et pour nous-mêmes si nous grimpons en tête. Ça offre un plus pour la sécurité.

Un appareil différent, intéressant et très recommandable.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas découvrir notre matériel technique d'escalade.

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International