Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | REPORTAGES | 09 Juin 2015

Ski de pente raide au pays du Mont Blanc: 3ième épisode dans l'aiguille du Goûter, juste sous le refuge le plus célèbre de France!

L'Équipe du lundi, composée de skieurs et snowboardeurs experts qui vivent aux alentours de Chamonix, cherche des couloirs inexplorés dans le massif du Mont Blanc afin de pratiquer un sport de montagne engagé et peu connu: la “pente raide” (steep riding, en anglais) qui combine souvent escalade /alpinisme à la montée et ski /snowboard sur des pentes de 45º à 50º à la descente.

ski et snowboard extrême sous le refuge du Goûter

Petit préambule sur le ski de pente raide dans ce troisième et dernier épisode 2015:

Dans le premier épisode de cette série sur le ski extrême, les membres de l'Equipe du lundi avaient ridé le « Couloir du Bloc Coincé », dans le massif italien du Mont Blanc, D+ 1750 m / D -1850 m.

Dans le deuxième épisode, ils sont allés explorer la Pointe Inferieure du Tricot, couloir Nord-Est 550 m. 45° D+ 1350 D- 2150.

Le récit de cette nouvelle aventure au pays du Mont Blanc par Laurent Dupré :

Il s'agit cette fois-ci d'une sortie dans le couloir Castor, 650 m. à 45° ouvert en son temps (2003) par Tardivel, rarement pratiqué, à priori pas de descente connue en snowboard.

Première descente en snowboard du Couloir Castor?

Une descente du Goûter à cette époque de l' année (le 1er juin), ça ressemble souvent à cela dans le déroulement : Il fait chaud, alors on se lève tôt pour monter avant de souffrir de la canicule naissante, l' approche et le portage sont longs, car toutes les remontées mécaniques sont fermées.

Bonne nouvelle toutefois, il y a des voisins sympas pour nous monter à 4.00 du matin en 4X4 à Bellevue et nous économiser 800 m. de portage dans les bois avec tout le matos....et ça compte grandement !!!

Heureusement, il y a des voisins sympas pour nous monter en 4x4 à Bellevue

Notre sac ressemble à ça : planches, 2 piolets, corde, crampons, matos pour les glaciers, 1,5 litres d' eau, les boots sur le sac et les running shoes aux pieds, en clair, nous ne sommes pas très light.

le chemin d'accès le plus simple et le plus court est de monter à Bellevue, suivre les rails jusqu' au Nid d' Aigle, mettre les peaux, remonter le couloir classique d'accès au Goûter (en crampons).

Le couloir est béton, il faut attendre pour pouvoir descendre

A ce moment là il est 9.15 et le couloir castor qui est sud-ouest est béton, on attendra donc 11.45 pour chausser juste sous le refuge. Il est ouvert mais pas de clients, nous sommes seuls au monde dans une des zones de montagne qui sera la plus fréquentée au monde d' ici 2 semaines...

Du grip, mais neige très dure sur 200 m. qui marque à peine, Hervé est comme toujours à son aise et moi je tourne court afin de ne pas prendre trop de vitesse, la neige se ramollit quelque peu vers l'étroiture qui est aussi la partie la plus raide, la fin s'évase laissant toute la place pour tirer de grandes courbes, la rimaye se saute sans problème.

Hervé est toujours à l'aise sur la neige très dure

Lors de ma précédente venue pour le couloir Pollux nous avions retraversé sous Bionnassay pour contourner le glacier et revenir sous Tête Rousse, cette fois-ci on s'essaie en rive droite sans certitude de pouvoir passer dans les crevasses...

Il nous reste 30 m. pour sortir de la zone chaotique et trouée, mais les ponts de neige sont nombreux et profonds ????, on décide de faire un ancrage dans les rochers, pose de sangle et maillon rapide, je passe en tête et Hervé m' assure, pont étroit mais finalement assez robuste qui se négocie bien, au tour d' Hervé qui en skis prend tout droit.

Jolie ligne sur une pente de 45º au 1er Juin 2015

On garde la corde jusque sous Tête Rousse car les crevasses sont nombreuses et dans le mauvais sens, les 300 derniers mètres avant Nid d' Aigle sont infâmes, même en snow, la neige est vraiment blé !!!

On remet les running shoes, descente le long des rails jusqu' au Lachat, puis sentier jusqu' à Bellevue, descente au col de Voza ou nous laisserons nos sacs redescendus plus tard par la famille Fournier.

Arrêt au petit bar/resto typique et sympa, retour à pied par les pistes jusqu' au chalet dans la chaleur.

La fin de saison a sans doute sonnée avec cette canicule à moins d' une escapade vers les 4000 suisse.

Un petit mot sur le matériel et les vêtements techniques utilisés durant cette sortie

Le matériel technique de montagne utilisé lors de cette sortie au pays du Mont Blanc :

Un petit mot sur le matos et les vêtements techniques utilisés lors de cette sortie : crampons Petzl, piolets Sumtec et glacier Literide, Petzl Rad System, vestes Incendo et Squamish, pantalon Stinger et doudoune Cerium LT Hoody de la marque Arc' teryx.

ciao, ciao....

L'équipe du lundi.

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International