Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | REPORTAGES | 01 Avril 2015

Ski et Snowboard de pente raide dans le massif du Mont Blanc (épisode 2), pointe inferieure de tricot, couloir nord-est 550 m. 45° D+ 1350 D- 2150

Comme expliqué dans le premier épisode de cette série sur la pente raide , l'Équipe du lundi pratique ce sport engagé dans les couloirs inexplorés du massif du Mont Blanc.

Ski et Snowboard de pente raide dans le massif du Mont Blanc (épisode 2)

Le récit de cette aventure par Laurent Dupré:

“Régime de foehn (ce fameux vent violent et doux qui sévit régulièrement dans la vallée de Chamonix) ce lundi au pays du Mont-blanc. L' ambiance est donc plutôt douce et il neige donc chez nos amis valdôtains, le soleil est de rigueur et la météo au final, plus clémente qu' annoncée.

Montée technique avec crampons et piolets

Nous voilà donc partis tous les 3, davide, RV et moi-même pour un petit couloir si proche et pourtant si peu fréquenté dans ce massif pourtant tellement parcouru. Pour nous aujourd' hui l'accès se fera depuis le sommet du téléphérique de bellevue aux Houches, descente côté chalet de l' Are, nous retrouvons le chemin d'été quasi déneigé qui permet l' accès au nid d' aigle, on chausse les peaux sur le grand plateau en remontant dans le petit goulet sous les barres et cascades.

La montée s'éffectue sur des pentes de plus de 45º

Nous traversons sous la pointe inférieure de tricot le glacier de Bionnassay afin de trouver le pied du couloir. Comme à chaque fois, la rampe d' accès ne se dévoile qu' à la dernière minute, elle évite malicieusement les 2 goulottes et les 60 mètres de barres rocheuses.

Une cassure de 1,70 m sur la gauche du couloir

Une énorme avalanche a quelque peu dévasté le milieu de la rampe ou la neige est bien dure, on reprend l' axe direct du couloir et il nous semble voir une franche cassure au deux tiers supérieurs, la neige est ferme mais agréable, arrivés à mi couloir, on prend toute l' ampleur des dégats causés par ce départ de plaque, donc l' épaisseur oscille en rive droite de 2,50 m. à 80 cm en rive gauche, une petite marche permet de la franchir.

La fin du couloir comme toujours se caractérise par du sucre posé sur des dalles et rochers dans cette partie à 50° peu large cette année au regard du faible enneigement, Rv en skis serein envisage que cela passe planches aux pieds, davide hésite afin de ne pas massacrer le snow et moi en skis, je parle déjà de remettre les crampons.

Magnifique vue du Massif du Mont Blanc

Nous sortons au soleil, le panorama est comme toujours époustouflant, RV ouvre les hostilités sur cette neige ferme, la neige dure est vraiment son royaume, davide est à l'aise et moi je regrette ma split.

Début de la descente

Le passage raide et large d' 1,70 m. moyennant gratonnage est passé planche aux pieds et la pente suivante est de toute beauté, nous évoluons sur une plaque suspendue de 2,50 m. stable, mais cela reste surprenant comme glisse.

Le grand frisson de cette pente bien raide

La transition sous cette cassure se fait finalement bien et RV part détendu sur la traversée gelée, davide sort la pioche mais passe aisément , je suis plus tendu mais comme RV le dit, l' accroche est bonne, les 2 tiers suivants sont de toute qualité et vite avalés, la rampe se négocie dans la fluidité et nous retrouvons les pentes ensoleillées et basculer dans la canicule, le vallon glisse bien , 15 minutes de marche et nous retrouvons le sommet des pistes, descente dans une soupe de qualité et nous déchaussons devant le bar pour une collation et un sérieux.

Pas besoin de point de rappel pour la descente malgré la pente

Une fois encore, nous n' avons pas eu besoin de rappel ni de point d'ancrage mais selon les années il est opportun d'amener tout le nécessaire afin de tirer ou équiper un rappel.

Davide a snowboardé sur Furberg, RV et moi sur Dynastar cham alti 85 avec Plum race, essai des bâtons Black D distance Z trekking poles pour le ski et snow, légers et particulièrement robustes, veste Arc'teryx alpha comp hoody, très adaptée aux sorties techniques.

merci à yvonne de Hightrail pour sa dotation de peaux dernière génération pour split et une mention à Dynafit pour ses TLT 6 carbon qu'hervé et moi utilisons en skis et TLT5 classique qu' utilise Davide en format hard boots.

A bientôt les amis du lundi.

” L' équipe du lundi.

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International