Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 09 Mars 2015

Alex Txikon, Ali Sadpara, Muhammad Kan et Danielle Nardi, en route pour le sommet du Nanga Parbat complètement enneigé

Du nouveau pour cette expédition sponsorisée par Barrabes: après deux semaines de météo impossible (il n'a pas arrêté de neiger) il semble qu'une fenêtre de beau temps arrive.
Hier la journée s'est compliquée pour Alex Txikon et ses 3 compagnons de cordée, car ils ont mis 9 heures (au lieu des 6 prévues) pour arriver au camp 1, avec l'objectif de tenter la première ascension hivernale de l'histoire du Nanga Parbat.

Les alpinistes partent du camp de base du Nanga Parbat complètement enneigé

Il faut dire qu'après une première tentative d’ascension il y a deux semaines, les conditions climatiques ne leur ont pas permis de bouger des tentes du camp de base. Il n'a pratiquement pas cessé de neiger durant ces quinze derniers jours, chargeant la montagne.

L'équipe de l'expédition sponsorisée par Barrabes durant le premier jour de soleil de l'hiver

Les zones les plus compliquées sont celles séparant le camp de base du camp 1 (avec une accumulation de 35 cm à 40 cm de neige) et celle du camp 1 jusqu'au mur Kinshofer. Cependant le vent et les avalanches font leur travail et “ nettoient” le surplus de neige de la montagne, ce qui permet une nouvelle tentative, compliquée mais pas impossible.

Les alpinistes juste avant leur dépert pour cette tentative d'ascemsion hivernale du Nang Parbat

Une fois atteint le camp 1, il leur a fallu deux heures de travail de plus pour creuser dans la neige en pleine obscurité, trouver leur dépôt de matériel, et installer les tentes.

La neige a recouvert le camp de base de l'expédition 2015

Aujourd'hui, à 9 heures du matin, heure locale, ils avaient l'intention de partir vers le camp 2. C'est la partie la plus technique de l'ascension, comprenant le mur Kinshofer et personne en connaît l'état réel de la montagne et des cordes qu'ils avaient installées pour pouvoir l'escalader, après les dernières chutes de neiges. Les alpinistes sont cependant optimistes, car selon la météo la journée devrait être ensoleillée, ce qui devrait facilité l'ascension.

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International