Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 31 Octobre 2014

Mick Fowler et Paul Ramsden : première escalade de la face NE du Hagshu, 6515m en 6 jours et en style alpin

Fidèles à leur rendez-vous annuel, Ramsden et Fowler ont à nouveau employé leurs vacances pour voyager jusqu'à un endroit lointain et assez inconnu pour le reste du monde. Grâce aux excellentes ascensions qu'ils réussissent à faire dans ces zones-là, ils sont toujours candidats aux Piolets d'Or.

Paul Ramsden pendant le troisième jour d'escalade

Comme tous les ans, Mick Fowler et Paul Ramsden sont fidèles à leur propre rendez-vous et ils profitent la période de vacances de Mick (même s'il s'agit d'un alpiniste de renom, il travaille en tant que salarié à temps plein et habite loin des montagnes auxquelles il se dirige pendant ses vacances) pour réaliser une nouvelle superbe ascension. Ils ont l'habitude de partir dans des zones de la planète assez lointaines et inconnues, voire vierges et avec des noms peu communs, ce qui les rend candidats indiscutables aux Piolets d'Or.

Par rapport aux dernières années et en guise de résumé, Mick Fowler et Paul Ramsden ont réussi la première escalade de la face nord du Khanjaylak II en 2010. En 2011, la première escalade de « La Proa de Shiva » qui leur a fait gagner un Piolet d'Or. En 2013, la première ascension au Kishtwar Kailash (6451 m) dans l'Himalaya Indien, une montagne très dure et très lointaine située dans le Zanskar.

Cette année, comme nous avions déjà informé il y a quelques temps, leur objectif était la face nord du Hagshu, montagne située dans le Kishtwar est. Une montagne avec laquelle Mick Fowler rêve depuis qu'il l'a vue pour la première fois, il y a très longtemps... « La première fois que j'ai vu le Haghsu, c'est en en 1993, lorsque j'ai fait la première ascension de son voisin, le Cerro Kishtwar. Et l'année dernière, pendant l'ascension au Kishtwar Kailash, j'ai pu la voir de loin et me rappeler sa beauté et splendeur. »

Il est évident que le fait d'escalader des montagnes vierges et lointaines par des voies alpines de haute difficulté n'est pas quelque chose de nouveau pour la cordée britannique...

Camp de base du Hagshu

Cependant, une fois sur place, ils ont découvert que le gouvernement indien avait aussi accordé le permis d'escalade de cette même face à la cordée formée par les slovènes Marko Prezelj, Luka Lindic et Ales Cesen. Comme ils ne voulaient pas suivre leur trace, ils ont décidé de tenter la face NE, voire plus difficile encore. Le Hagshu a une forme pyramidale et il est souvent appelé « le Mattherhorn de Kishtwar ». Il paraît que les slovènes auraient aussi atteint le sommet ce mois-ci.

L'histoire des ascensions au Hagshu est très curieuse : « 25 ans après la première ascension, le sommet du Hagshu a uniquement été gravi en 2 autres occasions. La montagne compte 4 ascensions jusqu'au moment : 2 en 1989 avec quelques jours d'intervalle et 2 en 2014, avec peu de jours de différence également. »

En ce qui concerne les deux sommets de 1989, l'un d'entre eux n'a été confirmé que récemment. L'ascension dont on était tous au courant et qui comptait comme la première est celle des britanniques Robin Beadle, Tim Whitaker, Max Holliday, Phil Booth et Ken Hooper. Mais en fait, ce qui s'est réellement passé, c'est que les polonais Pawel Jozefowicz et Dariusz Zaluski, avaient atteint le sommet quelques jours auparavant par l'arête sud-ouest, mais comme ils n'avaient pas obtenu les permis nécessaires et ils voulaient revenir sans faire l'objet d'un veto, ni les britanniques ni eux-mêmes n'ont rien dit jusqu'à présent.

Mick Fowler, pendant le quatrième jour d'escalade

La façon d'attaquer le sommet a été la même que d'habitude pour Mick Fowler et Paul Ramsden, en style alpin et l'ascension a duré six jours depuis qu'ils sont partis du camp de base, jusqu'à leur retour. Ils ont atteint le sommet le 6 octobre par la face NE, en réalisant la traversée de la montagne et en descendant par l'arête sud-est.

Sur l'arête du sommet

Un endroit parfait pour faire un bivouac

Et si quelqu'un avait des doutes sur l'endroit où se dérouleront les prochaines vacances de Fowler et Ramsden... sachez que c'est déjà décidé. Un an de plus, depuis le sommet de leur objectif récemment atteint, tous les deux ont repéré une autre montagne assez attrayante, qui les fera revenir l'année prochaine dans cette zone lointaine de l'Himalaya :

« Comme il commence à être habituel, Paul et moi n'avons pas pu éviter de repérer un nouvel objectif pendant notre ascension. Nous avons vu le Kishtwar Kailash pendant l'escalade de « La Proa de Shiva » en 2012, depuis le Kishtwar Kailash nous avons remarqué le Hagshu en 2013 et maintenant, depuis le Hagshu, nous avons repéré quelque chose d'extrêmement intéressant. »

D'ailleurs, comme dit Mick Fowler : « C'est une excellente époque pour faire de l'alpinisme dans l'Himalaya ».

Photos et informations sur l'ascension courtoisie de Berghaus

Mick Fowler et Paul Ramsden

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International