Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 02 Septembre 2014

Résultats de l'un des rendez-vous trail les plus attendus de l'année : The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc®, les 29 et 30 août 2014

Très belle victoire du français François d'Haene qui termine l'épreuve en 20:11:44, avec 41 minutes d'avance sur le reste des participants. Côté femmes, l'américaine Rory Bosio arrive en tête à nouveau, après sa victoire de l'an passé
Ce week-end, François D'Haene et Rory Bosio ont répété leurs exploits de 2012 et 2013, respectivement, en gagnant la The North Face UTMB, mais avant tout, on veut vous offrir un petit rappel de l'ampleur et de la difficulté de cette course mythique :

  • - 168 km, 9600 mètres de dénivelé positif et 3 pays traversés
  • - Participants issus des 5 continents, dont 77 pays différents
  • - Nombre de participants à l'UTMB : 2434 (femmes : 200)
  • - Nombre d'arrivants à l'UTMB : 1578
  • - Nombre d'abandons à l'UTMB : 856 (soit 35,17 % !)
  • - 50 % des coureurs de 2014 participaient pour la première fois
  • - Moyenne d'âge de l'UTMB : 43 ans

Les trois premiers sur la ligne d'arrivée à l'UTMB. Photo : DrozPhoto

Le français François d’Haene est arrivé à Chamonix samedi dernier vers 14 h sous un soleil éclatant. Avec 41 minutes d'avance sur le reste des participants, le viticulteur du Beaujolais et athlète du team Salomon, a tout de même établi un nouveau temps de référence sur cette 12ème édition du The North Face® Ultra-Trail du Mont Blanc®, en bouclant sa course en 20:11:44 (à quelques minutes des 20 heures symboliques) : « Je n’avais pas du tout ça en tête, je ne m’en suis pas préoccupé. » C’est sa deuxième victoire cette saison sur un ultra trail (après celle du Mont Fuji, au Japon) et dans quelques semaines, il aura affaire au Grand Raid de la Réunion, où il défendra son titre.

La course est partie plutôt vite pour les hommes, « trop vite » selon François. « Iker Karrera et Tòfol Castanyer se tiraient un peu la bourre chacun attaquant l’autre. Je suis resté au contact sans trop m’en mêler, mais nous n’avions pas fait le trou alors à la Fouly j’ai tenté ma chance. De toute façon, je ne voulais pas passer la nuit seul car le terrain était gras et qu’il y avait du brouillard. On aurait encore pu courir plus vite par endroit mais il était parfois simplement impossible de courir. Il y avait de la boue, les appuis étaient incertains et nous étions trempés. »

Tòfol et Iker, les deux poursuivants espagnols de François ont essayé d'attaquer au 77e kilomètre, mais celui-ci a répondu dès les premières lueurs du jour en récupérant sa première position, qu'il a maintenue jusqu'à la fin. « Devant, François était trop fort, on ne pouvait rien faire. De notre côté, nous avons décidé d’unir nos forces pour ne pas nous faire reprendre. Tòfol était plus fort en descente et moi en montée, courir ensemble nous permettait d’éviter que cela revienne derrière. »

Le duo a tenu le coup et puisqu'ils avaient couru presque toute l'épreuve ensemble, ils ont décidé de ne pas se disputer la deuxième place et de finir leur course en même temps. Iker a attendu Tòfol à la Flégère, pour terminer main dans la main et obtenir une belle deuxième place ex æquo (même si au chrono c’est Tòfol qui est classé 2ème par quelques millièmes de seconde). Scène touchante et tellement peu habituelle dans d'autres sports, qui transmet très clairement les valeurs du trail running.

Iker et Tòfol, très belle image de leur arrivée à Chamonix

Un autre français, l'athlète du team The North Face Stéphane Brogniart, a aussi obtenu un très bon résultat, puisque son objectif était de finir l'épreuve en moins de 24h et il a franchi la ligne d'arrivée en 22:57:05. L'an passé il avait terminé 14ème et cette année il obtient la 10ème place, en signant une très belle performance.


Chez les femmes, Rory Bosio réalise le doublé

Côté féminin, c'est l'américaine Rory Bosio qui a remporté la course sans contestation, en franchissant la ligne d'arrivée en 23:23:20. L'an dernier elle avait charmé le public et cette année elle a courageusement défendu son titre en arrivant avec 1 heure et 30 minutes d’avance sur la deuxième, l’espagnole Núria Picas (24:54:29) et 2 heures et 25 minutes sur la française Nathalie Mauclair, qui complète la troisième marche du podium (25:47:35).

Après l'effort, l'américaine du team The North Face déclarait : « La course était plus éprouvante cette année, mais aussi plus enrichissante. Mon corps semble aussi plus traumatisé, ce qui est dû au terrain difficile et aux chemins boueux. J'ai adoré cette course plus encore que l'année dernière. Il y avait énormément de monde pour nous encourager, même sous la pluie et j'ai eu beaucoup d'énergie grâce à ça. J'adore cette course, le cadre est exceptionnel. Je suis venue en juin me préparer et reconnaître le parcours. Je fais très peu de courses durant l'année, trois au maximum car je suis infirmière en pédiatrie en milieu hospitalier. Mon responsable me laisse du temps pour m'entraîner, mais je ne suis pas une professionnelle, loin de là. Cette année, ce fut plus difficile que l'an dernier car il y avait beaucoup de boue et les appuis étaient fuyants. J'étais très prudente car j'avais peur de tomber. Au départ, les filles sont parties très vite, j'ai freiné puis je suis revenue et j'ai pris la tête. Je n'ai su qu'au Col des Montets (à 15 km de l'arrivée) que j'étais largement en tête, car nous n'avions jamais les mêmes informations, de ce fait je n'ai jamais relâché. Je suis heureuse, vraiment, ce fut encore une fois exceptionnel ! »

Rory Bosio, bien évidemment, très heureuse de son doublé

Núria Picas a obtenu une belle et bien méritée deuxième place consécutive, après celle de l'année dernière. L'espagnole témoigne : « Je suis passée par des moments difficiles et heureusement mes proches m'ont soutenue, car le parcours était très difficile. À Courmayeur (77e km) j'ai bien essayé d'attaquer Rory, mais je n'ai pas pu la décrocher. Elle était encore une fois la meilleure et je ne peux pas être plus satisfaite de ma performance. »

La présence de la française Nathalie Mauclair sur l’UTMB a été une surprise pour tout le monde, puisqu'en principe elle s’était inscrite sur la TDS, mais deux semaines avant, elle a décidé de participer à l'UTMB : « Mon programme était identique à celui de l’an passé avec la TDS et le Grand Raid de la Réunion. J’avais besoin d’un gros challenge et l’UTMB en était un avant d’aller défendre mon titre à la Réunion, où il y aura un gros plateau. » La française, championne du monde en titre et vainqueur de la TDS et du Grand Raid de la Réunion en 2013, a pris le commandement en début de course, comme à son habitude. À la sortie des Houches, lors de la première difficulté, elle s'est fait rejoindre : « Je vis au Mans, il n’y a pas de montagnes et je ne sais pas courir à plus de 2000 m d'altitude. Je n’avais pas de souffle. Je n’avais même pas fait de reconnaissance. Mais je ne regrette pas mon choix, ce fut super. Dur, c’est vrai, je suis rincée et je n’ai jamais eu aussi mal aux jambes, mais heureuse de cette troisième place. Je ne m’étais pas mis de pression, je voulais juste être dans les cinq. J’ai pu découvrir des filles super, on a discuté, on s’est présentées puis elles sont parties. Je suis vraiment très très heureuse de cette troisième place.»

Mention spéciale aussi pour la brésilienne Fernanda Maciel, athlète du team The North Face qui a terminé 4ème, en franchissant la ligne d'arrivée au bout de 26:05:47, une très belle performance.

Maintenant, c'est le moment de laisser place à la récupération, pour affronter en bon état de forme le Grand Raid de la Réunion, du 23 au 26 octobre 2014, course qui d'ailleurs, réunira certains traileurs français de la taille de Xavier Thévenard, François d’Haene ou Nathalie Mauclair, héros de la semaine dernière à Chamonix.

Classement UTMB 2014

Femmes

1. Rory Bosio (USA) - 23:23:20
2. Núria Picas (ES) - 24:54:26
3. Nathalie Mauclair (FR) - 25h:47:35

Hommes

1. François d'Haene (FR) - 20:11:44
2. Ex æquo : Tòfol Castanyer et Iker Karrera (ES) - 20:55:42 et 20:55:46

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International