Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 11 Août 2014

Simone Moro et Ueli Steck... possible retour à l'Everest ? Nouvelle tentative de la traversée Everest-Lhotse en vue

Simone Moro confirme que son principal objectif pour la saison prochaine est, à nouveau, l'ascension hivernale du Nanga Parbat, mais Ueli Steck et lui parlent de revenir à l'Everest après les incidents de 2013

Simone Moro et Ueli Steck au Namche Bazar. Photo : Ueli Steck/Mountain Hardware

Lors d'une interview pour le site italien montagna.tv, Simone Moro a parlé de ses futurs projets.

Son projet le plus important est toujours le Nanga Parbat en hiver, ce qui signifie qu'il passera son troisième hiver dans le camp de base du huit mille pakistanais. Mais il a un problème : il n'a pas encore trouvé son compagnon de cordée idéal. « Je ne cherche pas un compagnon de cordée quelconque, mais LE compagnon de cordée. Pas uniquement quelqu'un qui m'aide avec la tente et l'assurage. Quelqu'un comme Denis Urubko ou David Göttler... très peu d'alpinistes me viennent à l'esprit. Je ne veux pas dire qu'il n'y ait pas d'autres alpinistes capables, mais je cherche quelqu'un avec qui j'aie un feeling spécial en montagne. David a décidé de prendre cet hiver de repos après notre expédition de l'année dernière au Nanga et Denis ne veut pas y aller, comme l'année dernière, à cause des histoires de terrorisme dans la zone. »

Par rapport à l'ascension hivernale du K2 (le seul huit mille, en plus du Nanga Parbat, dont le sommet n'a encore jamais été atteint en hiver), Simone Moro explique : « je ne le considère même pas, à cause d'une promesse que j'ai faite à ma femme. Un jour elle a rêvé que je mourais lors d'une tentative d'ascension au K2 en hiver. »

Si finalement il ne peut pas partir en expédition pour le Nanga Parbat, il avoue que Ueli Steck et lui envisagent d'essayer la traversée Everest-Lhotse à nouveau, après les graves incidents d'avril 2013, pendant lesquels ils ont été agressés par un groupe de sherpas et ont dû fuir (littéralement) de la montagne.

À ce moment-là, Ueli Steck affirma qu'il ne reviendrait plus jamais à l'Everest, mais maintenant il semblerait qu'il considère son retour avec Simone.

« Nous avons dû arrêter le projet en abandonnant la montagne, mais nous l'avons repris. De plus, pour la première fois dans l'histoire, le gouvernement Népalais nous a redonné le permis d'escalade. Ils ont considéré les motifs particuliers qui nous ont obligé à abandonner et ils nous l'ont redonné. Je n'aime pas parler de qui avait raison et qui n'avait pas raison dans ce conflit. Il y eut une coresponsabilité des deux côtés. »

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International