Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 30 Janvier 2014

Simone Moro et David Göttler ont atteint les 7000m sur le Nanga Parbat et ont passé la nuit du 28 à cette altitude

Il y a 2 jours, les 2 alpinistes ont atteint les 7000m d'altitude, avec un froid extrême. Il semblerait que le ciel soit bleu, le temps stable mais que le froid est très intense dans le Karakoroum, même pour la saison.
La semaine dernière, ils avaient dépassé la partie la plus technique et se trouvaient à 6300 m, après avoir installé le camp 2. Pour arriver à ce point, ils avaient dormi 2 nuits au camp 1, à 5100m. Ensuite, l'équipe polonaise avait travaillé pour ouvrir la voie jusqu'au camp 2, qui est installé dans une fissure de l'arrête Mazeno, qui est la route choisie pour atteindre la cime.


The North Face Journal.
Croquis jusqu'au camp 2.

Crédits photos: The North Face/simone_moro

Simone et David avaient ensuite recommencé l'ascension, avec l'intention de dépasser le camp 2 et d'atteindre les 7000m, en explorant une portion énorme de l'arrête Mazeno, de 10 Km. Simone déclarait la semaine dernière : « La montagne est beaucoup plus compliquée que les années antérieures, rien à voir. Il y a seulement de la glace sur la partie supérieure et peu de neige dans les parties mixtes. Il faut beaucoup plus d’efforts techniques pour escalader, monter et descendre plus de fois de la montagne et cela signifie qu'il faut bouger plus lentement et avec plus de précautions. »

Selon les informations qu'ils donnent, le ciel est découvert, ce qui fait qu'au camp de base les températures descendent jusqu'à -29ºC. Évidemment quand il y a des nuages, le temps est plus doux et les températures ne sont pas si extrêmes.


Simone dans sa tente.

Il y a 2 jours (le 28) Simone affirmait qu'ils se trouvaient à 7000 m et avaient installé les 400m de cordes sur un mur de glace qu'il leur manquait pour arriver à cette altitude. Selon lui, ce qui reste de l'ascension devrait être moins compliqué. Son idée est d'atteindre l'arrête Mazeno qui sépare les versants du Rupal et du Diamir, pour voir dans quel état elle est. La route qu'ils ont prévu d'escalader les obligera à passer sur l'autre versant, avançant en horizontal jusqu'à atteindre la voie normale de l'ascension du Diamir, la Kinshofer, jusqu'au sommet.

Ils sont pour l'instant redescendus au camp de base, afin de reprendre des forces et se préparer pour ce qui devrait être l'ascension finale jusqu'au sommet.

Sources : Simone Moro La Gazzetta, The North Face Journal

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International