Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 13 Novembre 2013

Le Gouvernement du Népal va exiger plus de contrôle aux alpinistes et la fin des records absurdes sur l'Everest.

Les informations sur la nouvelle “Mountaineering Policy” qu'est en train de préparer le gouvernement népalais, pointent vers une présence permanente de représentant du l'état au camp de base de l'Everest et plus de contraintes pour l'obtention des permis d’ascension.


Nous avons de nouvelles informations sur le “Royalty and Mountaineering Reform Committee” du gouvernement népalais et sa proposition de “Mountaineering Policy”, une nouvelle loi qui va réguler les ascensions dans l’Himalaya et spécialement sur l'Everest. Comme nous l'avons indiqué en Août dernier, ces régulations ont pour but d'éradiquer les tentatives de records absurdes et éviter que se reproduisent les graves incidents qui ont eu lieu au printemps dernier sur le toit du monde, entre sherpa et alpinistes.

La semaine dernière, le secrétaire du Ministère de la Culture, du Tourisme et l'aviation civile, M Purna Chandra Bhattarai, a affirmé que les travaux pour éliminer les tentatives de records absurdes sont très avancés, car selon lui, ils n'apportent aucune valeur aux montagnes de son pays et mettent de plus en danger la vie des alpinistes et de leurs accompagnateurs, inutilement. « Dernièrement, l'alpinisme a été un sport très attractif pour ceux qui cherchent à établir des records absurdes, la plupart d'entre eux sur le toit du monde, le mont Everest. Nous voulons que nos montagnes soient respectées. »

Pour cette raison, ce nouveau règlement mettra en place des catégories précises qui permettront d’établir des records, et les sollicitudes qui n'entreront pas dans ces catégories seront directement refusées. Il faudra annoncer à l'avance les tentatives de record pour avoir un permis d’ascension, afin d'éliminer les tentatives aussi hasardeuses que celle de cet hollandais, qui saison après saison, prétend entrer dans le Guiness des Records comme le premier humain a conquérir la cime du monde en caleçon.

Cependant, les 25 catégories qui vont être proposées, ne réguleront pas seulement les records, mais vont aussi exiger des critères minimums pour ceux qui sollicitent un permis d’ascension à l'Everest. Nous ne savons pas s'ils vont exiger une liste d’ascensions antérieures ou si les critères seront différents. Ce qui est certain, c'est que ce règlement va réguler certains aspects des ascensions, comme la sécurité des alpinistes et des travailleurs sherpas. Les royaltees vont aussi être modifiées.

Des mesures vont aussi être prises pour éviter les incidents comme ceux qui ont eu lieu au printemps dernier, entre un groupe d'alpinistes népalais et le groupe de Simone Moro et Ueli Steck : il va y avoir une délégation du gouvernement, avec un vrai pouvoir de décision, au camp de base de l'Everest. Son rôle sera d'éviter les problèmes et les mauvaises pratiques en montagne. Jusqu'ici, chaque expédition avait un officier de relais, mais ils n'avaient pas de fonction de contrôle et comme affirmaient certaines sources gouvernementales en août dernier : « Dans certains cas, ils ne bougeaient même pas de Katmandou. Et quand ils le faisaient, ils ne représentaient pas réellement le gouvernement. »

Purna Chandra Bhattarai confirme aussi des limitations pour les vols en hélicoptère : « A exception des vols concernant les opérations de secoure, aucun vol en hélicoptère sera permit près du flanc des montagnes, car les vibrations et le son qu'ils produisent peuvent provoquer des avalanches et mettre en danger la vie des alpinistes. »

Tags: Nepal, Everest

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International