Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 15 Octobre 2013

Ueli Steck a réussi, lors d'une ascension express de 28 heures, la face sud de l'Annapurna en solo

L'himalayiste suisse Ueli Steck, 37 ans, vient de confirmer sa réussite à l'Annapurna lors d'une ascension/descente express de 28 heures: les 3000 mètres de la face sud de l'Annapurna (8091 m) en solitaire, via l'itinéraire tenté en 1992 par les Français Pierre Béghin et Jean-Christophe Lafaille.
C'est dans la nuit du 8 au 9 octobre dernier que Ueli parvint à poursuivre l'itinéraire des Français jusqu'au sommet principal de l'Annapurna, avant d'en redescendre par la même route. La majeure partie de l'information provient de Janine et Dan Patitucci, les photographes qui l'accompagnent et sont au camp de base, avec Tenji Sherpa, Don Bowie et le reste de l'équipe.


Ueli Steck, días atrás en la pared sur del Annapurna. Foto: Col. Ueli Steck

Patitucci témoigne ainsi du départ du Suisse dans la face, depuis le camp de base avancé dans la journée du 8 : "nous étions tous au pied de la face sud de l'Annapurna. Ueli était prêt à grimper, mais jusqu'où, aucun de nous ne le savait. J'avais l'impression qu'il était dans une disposition mentale différente de d'habitude, plus sérieux, comme concentré sur une ascension sévère que seuls quelques-uns sur la planète oseraient envisager".

Nous aurons plus de détails lors de leur retour à Katmandou, mais selon les Patitucci, la surprise a été de voir Ueli Steck redescendre lorsqu'ils se sont réveillés le lendemain matin : il était déjà sous le camp 2, et on pouvait observer des traces de son passage presque jusqu'au sommet. Don Bowie avait un message «  Je suis de retours au camp 2. Une longue nuit d'escalade. Je descendrai après avoir mangé quelque chose. »

Le Suisse vient de réaliser, à sa troisième tentative, l'une de ses plus belles ascensions, en solitaire, et en moins de 30 heures. Cette performance vient marquer l'histoire des grands solos sur les plus hauts sommets de l'Himalaya, dans la lignée des autres ascensions remarquables du genre réalisées par Reinhold Messner (Nanga Parbat, 8125 m., versant Diamir, 1978), Pierre Béghin (face sud du Makalu, 8463 m., 1989) ou encore Tomaz Humar (face sud du Dhaulagiri, 8167 m.,1999).

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International