Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 20 Juin 2013

1.500 aiguilles, 5.000 voies : Montserrat côté sud, guide pour les premières visites

Cet article est conçu comme un guide pour la planification d'une première visite à cette grande zone d'escalade de Catalogne.
Montserrat est devenu une destination de première ordre pour l'escalade sportive, le seul problème est peut-être choisir des cibles dans la profusion des routes et des secteurs. nous vous suggérons de vous concentrer sur les secteurs sportif du versant sud de la montagne : voici donc des informations essentielles pour vous guider dans la localisation des secteurs et choisir les meilleurs itinéraires lors d'une première visite.

 Texte et photos: Pep Soldevila.

Côté sud de Montserrat

Montserrat est peut-être la zone d'escalade la plus grande de l'Espagne. Cette affirmation peut paraître risquée ou arrogante, mais après un rapide coup d'œil à la silhouette caractéristique de la montagne, nous en aurons le cœur net... Plus de 1500 aiguilles, des murs et contreforts sont accumulés dans cette montagne monumentale, qui en seulement 7 km de long et 2,5 de large, accumule plus de 5000 voies ouvertes!

A l'extrême profusion de parois rocheuses, il faut ajouter la qualité de la roche et l'emplacement central de la montagne en Catalogne. Cette localisation, relativement proche de grandes villes comme Barcelone, Manresa ou Terrassa, a conduit Montserrat à être le berceau de l'escalade en Catalogne, mais aussi une source contemporaine pour le travail d'exploration et d'ouverture de voies.

Malgré cet énorme potentiel, Montserrat est encore principalement visité par les grimpeurs locaux. Ici, les hordes de grimpeurs qui viennent d'autres pays ne sont pas encore arrivées, comme celles que l'on voit habituellement à Siurana, Margalef ou Rodellar. Cela est peut-être dû au fait que l'escalade à Montserrat possède une forte composante technique, et est reste donc loin de l’escalade physique tellement à la mode dans d'autres régions de la péninsule.

D'autre part, et en parlant avec des grimpeurs de Madrid, je me suis rendu compte qu'ils avaient beaucoup entendu parlé de cette montagne, mais qu'elle leur faisait un peu peur. Il m'a semblait comprendre que cela était dû à l'aura mythique de Montserrat, ressentie historiquement comme une zone d'escalade exposée et sans protection. Cela n'a rien à voir, cependant, avec la situation actuelle. Même s'il est vrai qu'avant les années quatre-vingt, la majorité des voies ouvertes étaient d'une difficulté relativement modérée mais très exposées, grâce à une éthique traditionnelle, il faut dire que depuis le début de années quatre-vingt l'escalade sportive s'est répandu à Montserrat, et aujourd'hui, les deux styles de voies coexistent dans les aiguilles.

Escalade et type

La roche de Montserrat est un conglomérat formé par des rochers de taille moyenne arrondies et cimentées par une espèce de liant gris. Cette roche offre une texture unique, très rugueuse, où on peut trouver beaucoup de pierres saillantes (appelées "Codols»),et des trous résultant de le chute de ces pierres à cause de l'érosion. Le résultat est de longs murs, souvent avec des trous, et presque toujours parsemée de rugosités de bord positif et de petite taille. Cette morphologie particulière de la roche implique une idiosyncrasie très particulière de l'escalade. D'une part, nous avons presque toujours des prises pour les main pas très éloignées, et très rarement nous aurons les pieds sans appuis.

En revanche, la lecture correcte ou plus efficace des passages est souvent beaucoup plus compliquée que dans le calcaire ou le granit, puisque le nombre de prises potentielles qui apparaît à l'oeil est beaucoup plus élevé. En outre, la formation géologique du site implique que les parois et les aiguilles sont soit couchées ou verticales, voir légèrement effondrées. On ne trouvera pas des murs très effondrés, comme dans d’autres zones.

Les voies fonctionnent presque toujours avec des plaques, comportant majoritairement une escalade de type technique, où la position correcte des pieds et la résistance des avant-bras jouent un rôle très important. La position du pied sera généralement frontale et légèrement ouverte, à Montserrat, les pieds se servent de la subtile friction et de la rugosité de la roche ou s'introduisent dans des trous. Dans les escalades de niveau plus difficile, il sera également utile une bonne dose de force dans les doigts et de puissance pour surmonter les passages explosifs.

De plus, mentalement, la patience est l'arme ultime pour le succès de l'escalade à Montserrat. Les parois verticales interminables nécessitent une concentration continue pour décoder correctement les séquences des mains et des pieds. Un mouvement mal exécuté par une erreur de lecture, et nous transformerons rapidement un 6a en un 6c ou plus ... Souvent, la stratégie consiste à défaire un mouvement pour le corriger, ce qui conduit à une progression plutôt lente et notre persévérance mentale sera critique.

Niveau général

La zone Sud de Montserrat est une zone dominée par des routes de niveau moyen. La morphologie du terrain verticale fait que la plupart des routes sportives sont dans une fourchette comprise entre le 6 et 7c. Il ne s'agit pas d'un endroit avec des routes de haut niveau : bien que nous pouvons évidemment en trouver, elles sont une minorité.

Époque



Il est possible de grimper toute l'année à Montserrat. Cependant, et surtout si nous parlons de la pente sud, l'été est trop chaud, ce qui ne signifie pas que de vastes zones de cette pente reçoivent de l'ombre l'après-midi, quand elle se rempli de grimpeurs locaux. Le printemps et l'automne sont excellents. Le soleil d'hiver est particulièrement agréable. Montserrat n'est pas un endroit particulièrement pluvieux, mais évidemment, il peut pleuvoir, ce qui peut gêner les vacances d'escalade. Pratiquement aucun secteur n'est protégé de la pluie. Les grandes pluies se produisent généralement au début du printemps et début de l'automne.

Zone nord contre zone sud

Bien que cet article se concentre sur les routes sportives du versant sud, il est important d'expliquer l'existence des longues routes de grimpe qui peuplent les côtés nord-nord-est. Historiquement, Montserrat a commencé à être grimpé sur le côté nord, remarquable pour ses parois verticales longues.De ce côté du site, les voies les plus traditionnelles montent jusqu'à 300m, et coexistent avec certaines voies sportives. Il y a aussi certains secteurs sportifs particulièrement bons.

Il est donc important de garder à l'esprit l'existence des deux faces de la montagne et de son caractère particulier, surtout si nous décidons de voyager à Montserrat en été.

Caractéristiques spécifiques du côté Sud

Comme expliqué dans l'introduction, l'un des principaux avantages de ce côté, c'est le grand nombre de secteurs et les voies de haute qualité. La paroi sud serpente capricieusement sur toute la longueur de la montagne et son extension est d'environ sept kilomètres, mais si nous pouvions le déployer en ligne droite, la longueur dépasserait facilement dix kilomètres, bien utilisés. Le rocher sur le côté sud est généralement de bonne qualité, sauf des exceptions très spécifiques. La hauteur de cette partie détermine généralement la hauteur des voies, comprise entre 10 et 50 mètres. Cependant, la grande majorité des routes n'est pas supérieure à 35 mètres, et donc une corde de 70m est suffisante dans pratiquement tous les cas. L'équipement est généralement excellent, basée principalement sur des parabolts 10mm. Certains secteurs ont été entièrement équipés en chimique, mais il est actuellement interdit d'équiper avec ce type de matériel. Certaines voies sont encore équipées avec des broches, mais ce sont une minorité et ont tendance à disparaître avec le rééquipement.

Zones principales

Les zones que nous recommandons pour une première visite à Montserrat sud sont : « Xincarró », « Vermell de la Desdentegada », « La Cova de l'Arcade », le « Senglar Agulla » et « Can Jorba ». Ce sont de grandes zones qui peuvent être subdivisées en secteurs plus petits, tout en conservant une unité géographique évidente. Dans ces zones, nous passons en revue les meilleures lignes, sans essayer d'être exhaustifs, car il existe pour cela des guides très bien faits de la région. Toutefois, l'information regroupée ici est destinée à vous guider pour choisir les meilleurs itinéraires lors d'une première visite.

Le Vermell de Xincarró

Cette vaste zone, la plus occidentale du versant sud, est composée de deux sous secteurs d'orientation différente mais totalement contigus, séparés par le « Torrent de Porquer ». Il a plus de 270 routes et il est très connu. L'approche se fait à pied à travers un paysage d'une grande beauté, où nous aurons une vue panoramique sur le secteur. Calculez quelques 15-25 minutes en fonction de l'itinéraire choisi. (Voir la carte)

Le côté gauche de « Vermell de Xincarró » est le premier qu'on trouvera. Orienté vers l'est, donc à l'ombre l'après-midi, à partir de 14 heures. Dans le secteur central on trouve une plaque avec une demi-douzaine de voies entre 6a et 6b, idéales pour le chauffage. Le côté gauche du secteur a de nombreuses voies très longues et hautes, généralement de « style Montserrat » où est indispensable une corde de 70 mètres.

Le secteur droit de « Vermell » est orienté vers le sud donc il reçoit les rayons du soleil pratiquement toute la journée. Nous pouvons trouver des itinéraires très modestes mais aussi de grandes lignes de continuité et des fissures de qualité.

La Desdentegada

Cette grande étendue est la continuation naturelle du « Vermell de Xincarró » vers l'est, se situant dans la marge de droite de la vallée formée par le « Torrent Del Tambor ». Face sud-est elle reçoit principalement du soleil le matin. Elle compte environ 70 lignes ouvertes, dont la plupart se situent entre 5 et 7a avec un cadre typiquement de Montserrat : petit barrage avec des plaques verticales situées sur un excelent rocher. Les longueurs atteignent ou dépassent souvent les 30 mètres.

Pour accéder à cette zone nous partons du même point que pour le « Vermell du Xincarró » mais nous prenons un autre chemin qui nous conduira au fond du « Torrent del Tambor ». Depuis cet endroit, nous prenons les sentiers qui remontent à la base du secteur, en fonction de l'itinéraire choisi. Ce prend environ 30 minutes. (Voir la carte)

La Cova de l'Arcade

« La Cova de l'Arcade » est un secteur qui est situé sur la rive gauche du « Torrent del Tambor ». Son nom désigne la grande grotte qui forme un arc géant, visible de loin. Le secteur compte environ 85 routes ouvertes. On peut distinguer un grande zone centre-gauche et une zone droite, où le terrain est plutôt plat. Cette zone s'appelle "Supositori", qui forme le contrefort sur lequel se trouve la grande aiguille de « La Proa ». La marche d'approche se fait exactement comme pour « Desdentegada », mais une fois dans le « Torrent del Tambor », nous devons remonter quelques minutes jusqu'à prendre le sentier de droite qui vous mène à la base. Calculez 30 minutes. (Voir la carte)

La zone centre et droite du secteur, où se situe la grotte, a une orientation vers l´Ouest, et reste donc à l'ombre jusqu'à trois heures de l'après-midi, plus ou moins. Elle se caractérise par une majorité des grandes routes qui exigent une une bonne condition physique et beaucoup de patience. Pour la majorité de ces voies, il est nécessaire une corde de 70 mètres. Le niveau moyen des routes dans cette région est assez élevé, avec une bonne concentration de lignes autour du 7b.

La zone de droite, appelée « Supositori » présente des routes de roches parfaites avec des spécifications techniques très similaires, mais une difficulté moins grande. La plupart des routes sont entre le 6c et le 7b. Vous y arriverez par un chemin indépendant, en traversant le « Torrent del Tambor » et en montant à l'extrémité droite de la base, et en laissant à gauche la montagne.

La Agulla del Senglar et la Tonsura

Si vous continuez à avancer en laissant sur votre droite la paroi de la « Cova de l'Arcade », la paroi rocheuse se tourne brusquement vers l'est, sous la grande aiguille de « La Proa ». Il y a une nouvelle vallée, appelée « Torrent del Boixar », dont la pente sud-est forme ce secteur. On peut l´atteindre à pied de deux manières différentes, avec une marche d'approche de 30 ou 40 minutes, selon l'option choisie. (Voir la carte). Il y a moins de voie sur ce secteur, environ 45, mais avec une qualité de roche exceptionnelle et des routes relativement difficiles. On peut également distinguer deux zones différentes. Tout d'abord, « la Tonsura » et son satellite à droite, la plaque « Hardcore », et de l'autre côté de « l´Agulla sel Senglar ». Dans « la Tonsura » on trouve des voies verticales de haute qualité et de bon niveau de difficulté, du style « Cova de l'Arcade ». Dans la plaque « Hardcore » on trouve de longues lignes de difficulté moyenne sur un conglomérat parfait. Dans les deux cas, une corde de 70 mètres est requise. Dans ces deux zones, l´orientation est pratiquement Sud, recevant du soleil presque toute la journée.

« La Agulla du Senglar » est certainement la zone avec plus de voies de grande difficulté de Montserrat. Il se compose d'une plaque énorme mais légère en surplomb et uniformément grise et orange, où la plupart des barrages sont des trous et des bandes. La hauteur des voies est assez uniforme :environ 30 mètres. Pratiquement toutes les routes sont de haute qualité et exigent une grande endurance. Le degré de difficulté des routes est de 6b et 6c sur le côté gauche, normalement utilisé pour le chauffage, jusqu'au 8b. Dans le grand plateau central il y a une prédominance de lignes autour du 8ème degré. Après « le torrent de Boixar » vers le nord, en cinq minutes, nous arrivons aux énormes « Agulla Fina dels naps de baix ». Il s'agit d'une aiguille avec des itinéraires sportifs impressionnants, entre 7c et 8b, qui atteignent 60 mètres de haut.

Can Jorba

Ce secteur connu et confortable (qui reçoit le nom de la ferme qui est à sa base), est formé par les parois à gauche et à droite du « torrent de Migdia ». Celui-là a plusieurs sous-secteurs, parmi lesquelles sont réparties 170 voies, avec une grande disparité de niveaux et de longueurs, mais la majorité d'entre eux sont entre le 6a et le 7b. Nous pouvons y accéder en marchant depuis la ferme, par un chemin facile. Comptez entre 5 et 20 minutes en fonction de l'itinéraire choisi. (Voir la carte).

Les voies plus proches se trouvent à gauche du torrent, dans les sous-secteurs du « printemps », « Bombo Infierno », le « Mur des lamentation », « la plaque de Puja », « le Swing », le « Vesper » et le « Guacamayo ». Le type d'escalade de cette zone est très hétérogène, car il y a généralement des plaques verticales ou légèrement allongées, des voies avec une grande d'abondance de trous et des voies plus verticales et physiques. Certaines entrées de lignes sont du style « Sant Benet. » Certaines voies ont des surfaces un peu glissantes, à cause de leur sur-fréquentation. Tous ces secteurs ont une orientation vers le sud et le sud-est, et sont bien ensoleillés.

En traversant la rivière par un chemin plus ou moins chaotique, nous arriverons aux secteurs de « Odio Africano », « Martina » et le « Raco d'en Pedro ». Ces secteurs sont orientés vers l'ouest, et sont donc à l'ombre pendant toute la matinée, jusqu'à 14 heures ou plus. Le type d'escalade qu´on trouve ici est généralement plus physique, avec la majorité des routes qui contiennent des trous et des murs verticaux. Le secteur « Martina » est une superbe plaque légèrement effondrée, pour laquelle il est obligatoire des corde de 70 mètres.

D'autres zones

Sur le côté sud, il y a certainement d'autres zones intéressantes avec des voies de grande qualité, mais plus dispersées. Par exemple, les zones comme le « Castell », Le « Clot del Boixar », le « Faraó de Baix », la « Palomera » et le « Clot de Monica ».

Informations pratiques

Matériel et sécurité

Une corde de 70 mètres est requise dans de nombreuses voies de la pente sud. Il peut arriver que cela ne suffise pas, bien que dans ces cas, il y aura une réunion intermédiaire. L'utilisation du casque est particulièrement recommandé à Montserrat : bien que la grande majorité des voies ont une roche très solide, presque tous les secteurs sont dominés par des pentes dans lesquels il y a des pierres instables. Des chèvres sauvages vivent à Montserrat, ce qui provoque souvent des déclenchement d'éboulements. Il y a eu, malheureusement, quelques décès dû à ce problème. Les jours de vent, les chutes de pierres sont nettement plus fréquents.

L'accès

Les village d'El Bruc, à 40 minutes de Barcelone, est le centre urbain le plus proche de tous ces secteurs. Depuis le village, il faut compter 10 minutes de pistes pour accéder aux différents parkings de chaque secteur. (Voir la carte)

Hébergement et restauration

Dans « El Bruc » nous pouvons trouver des logements, un hôtel, un supermarché, une pâtisserie et divers bars-restaurants à un prix raisonnable. Nous pouvons également nous loger à l' « hostal de Santa Cecilia », situé sur la route entre El Bruc et le monastère de Montserrat, au pied de la face nord de la montagne, accessible à partir de El Bruc en 30 minutes environ. Il n'y a pas de campings à proximité et le camping sauvage est interdit dans la montagne. Il est cependant tolérée de dormir dans la camionnette sur les voies qui mènent à ces secteurs.

Dans le village voisin de « Collbató », au pied du versant sud et à l'extrémité orientale de la montagne, nous pouvons également trouver différentes possibilités d'hébergement.

Règlements

La montagne de Montserrat est située dans le parc naturel du même nom, et l'escalade est soumise à des restrictions temporaires qui limitent ou interdisent l'activité selon les secteurs et les saisons, en raison des époques de reproduction de certains rapaces. Ces restrictions peuvent varier selon l'âge et le suivi des oiseaux. Pour être certain de ne pas enfreindre ses restrictions, vous pouvez consulter le site Web :

www.gencatMontserratMuntanya.cat/patronatmuntanyamontserrat.com

De toute façon, à ce jour, les secteurs « Vermell del Xincarró », la « Desdentegada » et « Can Jorba » n'ont jamais souffert de restriction temporelle.

Bibliographie

Il existe beaucoup de guides spécifiques sur les différents secteurs de Montserrat. Pour le côté sud, voici quelques livres plus ou moins récents :

-Montserrat côté sud, volume I, des voies courtes.
Année 2012. Auteur: Luis Alfonso.
-Montserrat côté sud, tome II, longues voies.
Année 2012. Auteur: Luis Alfonso.
-Montserrat côté sud.
Année 2004. Auteurs: Luis Alfonso i Xavi Buxó.
-Agulles. Regió de Montserrat.
Année 2011. Auteur: Joan Miquel Dalmau.


Vue générale


Vermell del Xincarró zone gauche 1

carte de la zone

Vermell del Xincarró zone gauche 2

Vermell del Xincarró zone droite

La Cova de la Arcada gauche

Cova Arcada droite

La Desdentegada gauche

La Desdentegada centrale

La Desdentegada droite

Agulla del Senglar

Can Jorba secteur Guacamayo

Agulla del Senglar

Can Jorba secteur le Manantial

Can Jorba secteur Martina

Can Jorba secteur Odio Africano AG

Can Jorba secteur Vesper et Columpio

Escalade Montserrat
Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International