Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 10 Juin 2013

Trois alpinistes basques, Iñurrategi, Vallejo et Zabalza présentent leur prochaine expédition au Paiju Peak.

3.000m de parois combinant des zones d´escalade sur roche avec des zones mixtes et de glace. Ils calculent 10 jours d’ascension.
Mesurant 6.610 mètres, le Paiju Peak est une montagne d'une grande beauté et une énorme difficulté technique. Elle n'a été couronnée qu´une seule fois, en 1976, par sa face Nord. C´est le 7eme projet abordé par ces 3 alpinistes Iñurrategi, Vallejo et Zabalza qui forment la « Basque Team », après leurs expéditions au Makalu, Hornbein, Broad Peak et Nuptse, ainsi que la traversée Transantarctique.

"Il n´y a rien de plus fascinant que de s´aventurer dans l´inconnu."

Alberto Iñurrategi, Juan Vallejo et Mikel Zabalza ont présenté ce matin leur nouvel objectif dans la cordillère du Karakorum. Fidèles à leur idée d´innovation et de défi permanent lors de leurs expéditions, les trois participants du groupe Basque Team ont trouvé comme objectif la face Sud inexplorée du Paiju Peak, un colosse de 6.610 mètres qui présente un énorme dénivelé : plus de 3000 mètres depuis le camp de base.

Le Paiju et son imposante silhouette sont bien connus par les montagnards et les amateurs de trekking qui voyagent au Karakorum pour parcourir le glacier du Baltoro, un des plus vastes du monde en dehors des régions polaires. La beauté de cette montagne a été découverte par les alpinistes qui ont visité la région mais son coté attractif est passé inaperçu, sans doute à cause de la présence dans ce massif de quatre des quatorze montagnes qui dépassent les huit mil mètre: le K2, le Gasherbrum I et II, et le Broad Peak.

« Les alpinistes qui ont visité cette région viennent généralement escalader les Tours de Trango où ils concentrent tous leurs efforts dans l'escalade sur roche, car il n'existe pratiquement pas de graduation en neige, glace ou mixte. la complexité du Paiju fait que la logistique de l´escalade soit très importante », d´après Mikel Zabalza.

C'est sans dout pour cette raison que nous ai parvenu l’écho que d´une seule ascension au Paiju Peak, realisée le 21 juille de 1976 par l´équipe formée par Bashir Ahmed et Nazir Sabir et un nord-américain, Allen Steck. Ils ont réussit l’ascension par la face Nord, l´opposé à celle qui utiliseront les trois camarades de la Basque Team.

Iñurrategi, Vallejo et Zabalza ont sélectionné leur objectif d´après ses conclusions, car ils ont tous les trois l'expérience et la capacité pour pratiquer l´escalade et l'alpinisme de plus haut niveau requis par ce défi: des longues zones de Big Wall et des terrains mixtes et de glace. Pour résumer, la combinaison d´un gigantesque mur vertical avec la difficulté du terrain de haute montagne.

Programme et calendrier

Les trois grimpeurs Basques ont prévu de commencer le voyage dès mi-juin, et d'atteindre le camp base de Paiju, à une hauteur de 3.330 m, vers le 23 Juin. Ils estiment la période d’acclimatation nécessaire à deux semaines et calculent que pour accomplir les 3.000m ils auront besoin d’être au moins 10 jours sans descendre, en style capsule. Le terrain, avec des longues zones d’escalade en roche qui obligent à utiliser le style capsule (environ 1.200m de pilier) leur fera poser 300m de corde, qui servira à communiquer les différentes bases et leur permettra transporter le matériel pour les 10 jours d’escalade. Quoi qu'il en soit, une ascension de ce type exige une logistique très complexe et les décisions finales devront avoir lieu sur le terrain, en fonction de la climatologie et les conditions réelles de la montagne.

L’expédition au Paiju Peak va constituer le septième projet du Basque Team, formé par Iñurrategi, Vallejo et Zabalza. Depuis 2009 ces trois alpinistes d’élite ont escaladés ensemble le Makalu, l’Hornbein, le Broad Peak et le Nuptse et réalisés une expédition Transatartika avec des traîneaux tirés par des cerfs-volants. Comme pour les autres expéditions, EDP Naturgas et BBK seront leurs sponsors. Iñurrategi, Vallejo et Zabalza ont choisi le Paiju Peak quand ils ont constaté qu’il avait tous les éléments de l’escalade et de l’alpinisme d’élite : de longues zones de Big Wall près des zones gelées et mixtes. En résumé, il combine la difficulté du terrain de haute montagne avec une gigantesque paroi verticale.


Route prévue par la "Basque Team"

Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International