Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 01 Mars 2013

Le fascinant projet de Kilian Jornet: Les hommes qui poursuivent leurs rêves, sont-ils fous ou tout simplement plus vivants que les autres?

Kilian Jornet sera jusqu’à fin mars en voyage au Nepal afin de préparer son prochain défi “Summits of My Life”.
Il sera accompagné des alpinistes Jordi Tosas et Jordi Corominas et il espère tirer profit de l'expérience de ces deux montagnards lors de ce voyage.Kilian a rêvé de cette aventure depuis longtemps et il souhaite découvrir une nouvelle culture, vivre de nouvelles expériences et explorer les grands sommets de l’Himalaya.
Mais revenons un peu en arrière pour essayer de comprendre comment est née cette incroyable aventure, appelée “Sumits of my life”. Qui est Kilian Jornet, aussi surnommé “l'Ultra-Terreste”?
Kílian célèbre son premier anniversaire dans le refuge que garde son père à 1 986 mètres d’altitude, refuge où il vit une grande partie de son enfance, jusqu'à l'âge de 12 ans. À trois ans, il gravit son premier sommet de trois mille mètres, le Tuc de Molières. À cinq ans, il grimpe l'Aneto, le point culminant des Pyrénées à 3 404 m, et à six ans, il gravit son premier 4 000, le Breithorn. À dix ans, il finit la traversée des Pyrénées en combinant le GR 10 et le GR 11. « L’hiver, pour aller à l’école, avec ma sœur, on faisait quinze kilomètres en ski de fond. »

À treize ans, il intègre le Centre de Tecnificació d'Esquí de Muntanya de Catalunya, où il commence à s'entraîner sérieusement pour le ski-alpinisme. En cadets, il monte sur ses premiers podiums. À dix-sept ans, il décide de ne pas entreprendre ses études universitaires à Barcelone (au niveau de la mer) et de rester en montagne, tout en profitant de l’existence à Font-Romeu de la faculté de STAPS de l’université de Perpignan. Il étudie à côté du Centre national d’entraînement en altitude, à plus de 1 800 mètres. Très motivé et en forme, alors qu'il est en catégorie juniors, il concourt parfois avec les seniors sur certaines courses, ce qui lui permet d'évoluer à côté de champions tels que le Catalan Agusti Roc Amador ou le Valaisan Florent Troillet.
Sa grande capacité de récupération physique et sa grande polyvalence technique lui permettent de gagner en 2009 la Coupe du Monde individuelle de ski-alpinisme et de devenir champion du monde de courses de montagne. La même année, il bat aussi des records en courses rapides comme la montée du Coll Blanc del Pas de la Casa (en Andorre) en seize minutes et onze secondes ou les records de la traversée du GR 20 de Corse, l’Ultra-Trail du Mont-Blanc ou le Tahoe Rim Trail (aux États-Unis), traversée de 265 km en montagne qu’il réalise en 38 h 32 (avec seulement une heure de sommeil).
A 25 ans, il a déjà plus de 100 victoires de trails, ultra-trails et ski alpinisme à son actif et le statut de Légende vivante. Il est le championt du monde incontesté de “Sky-running” et répousse toutes les limites physiques et mentales de la course en montagne. Son entraînement de 35 heures par semaine est tellement intensif qu'il correspond au dénivelé accumulé de 60 fois l'Everest par an. Et son implication mentale est telle qu'il annonce tranquilement: “Si je dois choisir entre une copine ou la montagne, le choix est fait. La montagne pour moi, c'est comme respirer.”


“Sumits of my life”, le rêve d'enfance de Kilian Jornet

Kilian se raconte: “Je crois que depuis que j’étais petit, quand j’avais une photo du Cervin dans ma chambre et que je lisais les livres de Mesner, je cherchais parmi les photos de mes parents des montagnes pour rêver. C’est à partir de cette époque que ce projet a germé dans mon esprit, restant latent jusqu’à aujourd’hui. Le projet Summits of my life durera 4 ans et nous parcourrons les grandes chaînes montagneuses du monde en essayant de monter et de descendre le plus rapidement possible certaines des montagnes les plus spectaculaires.”
Voici le programme de cet incroyable défis, que Kilian prépare depuis l'enfance

2012 : CROSS MONT BLANC
Deux traversées intégrales pour atteindre le Mont Blanc (4 810m).
Le Mont Blanc de l’est à l’ouest en skis. Une combinaison de ski extrême, d’alpinisme et de grandes traversées en enchaînant huit sommets des massifs du Mont Blanc.
Le Mont Blanc du sud au nord par l’Innominata. En reliant les deux Mecque de l’Alpinisme ; de Courmayeur à Chamonix par une des voies les plus impressionnantes.
2013: EUROPEAN SUMMITS
Le record d’ascension et de descente des trois géants d’Europe
Elbrouz, Russie. 5 642 m
Le toit de la Russie. Un paysage à découvrir et nous adapter aux conditions de froid extrêmes. Battre le record d’ascension : 3:23:27 h

Mont Cervin, Italie. 4 478 m
La montagne parfaite. Symbole de l’impossible. Battre le record : 03:14:44 h

Mont Blanc, France. 4 810 m
Un sommet mythique qui a vu naître l’alpinisme et ce projet. Chamonix - Mont Blanc - Chamonix. Battre le record : 05:10:44 h

2014: AMERICAN SUMMITS
Un voyage au continent américain pour tenter de battre les records d’ascension et de descente des montagnes les plus hautes d’Amérique du nord et d’Amérique du sud.



Aconcagua, Argentine. 6 959 m
Le grand dénivelé de l’Amérique du sud. Le grand sommet d’Amérique. Le géant argentin est l’un des plus grands dénivelés au monde, avec un record déjà atteint impressionnant. Battre le record : 05:57 h

McKinley, États Unis. 6 186 m
Denali est symbole d’exploration, d’aventure, de s’enfoncer dans les glaces d’Alaska pour monter ses parois gelées. Obtenir le record mondial.

2015 : CULMINER LE RÊVE AU SOMMET DU MONDE
La montagne la plus haute de la planète pour couronner le Summits of my life.

Everest. 8 848 m
Une traversée de défis et d’émotions pour couronner un rêve. La tentative de battre le record d’ascension et de descente de la montagne la plus haute de la planète. Un voyage d’espoirs avec un objectif ambitieux et spécial en même temps. Battre le record : 20:24 h



Gravir des montagnes en courant, mais pas n'importe comment... Voici la “philosophie de vie” de Kilian Jornet, énnonçée comme un décalogue de valeurs.

"J’essaierai de montrer que nous sommes une partie de ce monde"

"Une autre valeur que je veux transmettre, c’est la simplicité. Sans doute l’homme, avec la technique et la technologie, est capable d’arriver très loin, d’être très rapide, mais à quoi ça nous sert ? Walter Bonatti a mis « l’alpinisme de l’homme » devant « l’alpinisme de la technique ». Nous essaierons de nous dépouiller le plus possible devant la nature, en allant avec le minimum de matériel nécessaire, pour nous sentir face à face avec la montagne, sans intermédiaires. Les grands moyens, les grandes choses ne sont pas nécessaires pour faire les choses qui nous comblent. Plus c’est simple, plus c’est personnel, et plus grande sera la valeur qu’on ressentira.
Surtout, pendant tout ce temps, ce que j’essaierai de montrer c’est que nous sommes une partie de ce monde, une partie de plus, ni plus ni moins importante, comme n’importe quel autre animal, n’importe quelle autre pierre ou n’importe quel autre arbre, que chaque partie est importante. « La terre n’est pas un héritage de nos parents mais un prêt de nos enfants » (Proverbe indien). Nous essaierons d’être les plus silencieux possible dans la montagne, pour que nos pas ne se fassent pas remarquer, et nous tâcherons d’être les plus écologiques et économiques possible.


Et pour terminer, une phrase du grand écrivain Paulo Coelho : « Une seule chose rend un rêve impossible : la peur de l’échec. » Je sais que c’est un projet très ambitieux, très difficile, mais il faut être ambitieux, savoir où sont les risques et se risquer à échouer. Si on n’essaie pas, si les rêves restent simplement des rêves, on ne saura jamais qui on est. À la fin, nous comprenons que le rêve, ce n’est pas les records mais les chemins pour arriver à chaque sommet, et l’échec ce n’est pas de ne pas gravir une montagne ou d'arrêter le chrono quelques minutes plus tard, mais de ne pas être capable de prendre ce chemin."


Les sommets de Kilian

Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International