Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 16 Juillet 2012

Résumé de la Coupe du Monde de Difficulté et de Vitesse 2012 à Chamonix.

Début de soirée difficile à Chamonix pour les grimpeurs comme pour le public (les vendredi 13 ça ratent pas): à 19h45, juste au moment de la présentation des grimpeurs, c'est le déluge. Mais heureusement, L'organisation installe en 2 temps 3 mouvements des tentes pour les compétiteurs, de gros parapluies pour les juges et les 10.000 personnes du public ne s’enfuient pas: le show peut commencer!
Début de soirée difficile à Chamonix pour les grimpeurs comme pour le public (les vendredi 13 ça ratent pas): à 19h45, juste au moment de la présentation des grimpeurs, c'est le déluge. Mais heureusement, L'organisation installe en 2 temps 3 mouvements des tentes pour les compétiteurs, de gros parapluies pour les juges et les 10.000 personnes du public ne s'enfuient pas: le show peut commencer!

Au programme, 8 grimpeuses et 8 grimpeurs, prêts à en découdre, avec un temps max de 8 minutes. Les 2 voies se ressemblent et devraient suffire à départager les finalistes.

Chez les femmes, les premières grimpeuses montent assez haut, jusque dans le dernier tiers de la voie, et pour le spectacle c'est parfait. Quand vient le tour de la Coréenne, Kim Jain, le public s'enflamme devant sa performance: une grimpe toujours aussi féline et posée, tout en finesse, qui lui permet d'atteindre les derniers mouvements de la voie. Elle chutera dans la traversée finale, après avoir tenté de se reposer tant bien que mal quelques mouvs plus tôt. Le ton semble donc donné, mais il reste encore 3 compétitrices: Momoka Oda, Mina Markovic, et notre française Hélène Janicot. Hélène s'élance dans la voie, et comme on vous le disait en finale, elle semble avoir la caisse. Elle parvient à gérer les passage délicats, se met un beau combat, et chute à quelques mouvements de la Coréenne. Elle est donc à cette heure 2ème au provisoire. Vient le tour de la jeune japonaise, Momoka Oda, encore junior, qui avait fait forte impression en demi en chutant la main dans le bac final.

Ces dernières années on sentait qu'elle pouvait encore progresser, et elle nous prouve ici à Chamonix, en chutant une prise avant Kim Jain... Hélène est donc désormais 3ème du provisoire, et il reste la n°1 mondiale à passer. Mina Markovic arrive au pied du mur, un dernier coup d’œil sur les différents passages, et c'est parti. Contrairement à Kim Jain, Mina grimpe beaucoup plus rapidement, de manière très physique. Rapide et déterminée, la slovène avale les mouvements, pour arriver au fameux «repos» de Kim Jain juste avant la traversée finale, mais pour Mina pas de repos, elle enchaîne, mais ne parviendra pas à dépasser la coréenne, elle chutera sur le même mouvement. Étant la seule à sortir la demi, Mina Markovic remporte finalement cette première étape de la saison, devant Kim Jain et Momoka Oda. Hélène termine 4, ce qui augure une belle saison.

Chez les hommes, Thomas Ballet et le premier à s'élancer, et réalise un beau run. Une grimpe posée et technique, ce qui lui permettra de se classer 6ème, et premier français! On lui tire notre chapeau, car il représente avec d’autres jeunes l'avenir de l'équipe de France. Sean McColl que tout le monde attendait après sa superbe prestation en demi chute dans la traversée finale à quelques mouvements du top, et cela ne suffira pas pour remporter l'étape, il termine 3ème, tout de même très content de lui! Devant lui Ramon Julian, qui semble en petite forme cette année, parvient a grappiller un mouvement de plus que Sean dans la traversée finale, et se classe second. Sur cette première étape, c'est finalement le japonais Sachi Amma qui s'impose, et de fort belle manière: il part détendu dans la voie, enchaîne les mouvements sereinement, arrive dans la traversée finale, et enflamme les 10.000 personnes après un beau combat qui le propulse directement sur la plus haute marche du podium! Chapeau l'artiste!

En revanche, grosse déception pour Romain Desgranges, qui se rate complètement dans le début de voie (3ème dégaine), après être parti bien détendu.

En résumé, une bien belle compétition, malgré la pluie, des grimpeurs au top de leur forme, bref, que du bon pour la suite de la saison qui promet d'être très serrée, car finalement, aucune grimpeuse et aucun grimpeur ne s'est réellement démarqué.


Foto © Boillon Christophe

Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International