Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 13 Avril 2012

Projet Khumbu Express II : Ueli Steck et Freddie Wilkinson se lancent à l'ouverture sur les faces Nord du Cholatse, Tawoche et Ama Dablam

Pour la saison d'été, les deux alpinistes vont tenter d'établir trois nouvelles voies sur les versants Nord du Cholatse, Tawoche et Ama Dablam. Les deux alpinistes laissent de côté les solos pour réaliser des ascensions en mixte très exigeantes, au delà des 6.000 mètres d'altitude. “Un défi parfait pour deux amateurs d'escalade mixte moderne.” Ils sont déjà sur la zone, prêts à commencer.
Après avoir révolutionné la communauté des alpinistes l'année dernière avec ses ascensions express à l'Himalaya, y compris un solo au Shisha Pangma en 10 heures et 30 minutes, Ueli Steck retourne à la cordillère asiatique avec son projet Khumbu Express. “En 2011 je suis retourné à la face sud du Cholatse en compagnie de Freddie Wilkinson. On a été pris par une orage et on a décidé de chercher une sortie rapidement par le côté droit du mur sommital. Mais on a repéré une nouvelle route possible sur la face nord de cette montagne.

Freddie et moi étions dans notre bivouac au Cholatse, et c'est à ce moment-là que j'ai eu l'idée du Khumbu Express II. Pas de solos sauvages. Il s'agit de chercher des escalades mixtes de haut niveau. Face nord du Cholatse. Face nord du Tawoche. Et face nord du Ama Dablam. Toutes les trois d'entre 1400 et 1800 mètres. 3 lieux excellents et un défi parfait pour l'escalade mixte moderne.

3 nouvelles voies au-delà de 6.000 mètres. La vitesse menée à la perfection. Les records que j'ai réussi sont relatifs. L'escalade est difficile à comparer. Sur une course de 100 mètres le record mondial est annulé s'il y a trop de vent. Les conditions en montagne ne sont pas toujours les mêmes. Ça n'a pas d'importance si tu gravis la face Nord de l'Eigger en 2h47 et qu'à la suivante tu mets 3 heures. L'important est de savoir que tu peux gravir la Nord de l'Eigger en 3 ou 4 heures. Cela t’ouvre les portes d'une nouvelle dimension.

Sans être conscient de cela, je n'aurais jamais grimpé la face Sud-est du Sisha Pangma en 2011. Je n'avais qu'un jour de beau temps. Gravir une face de 2000 mètres sur un huit-mille en aussi peu de temps est une folie, je l'admet. Mais je savais que, au moins théoriquement, j'étais capable de le faire. Je savais que je pouvais profiter de cette fenêtre météo de 24 heures. Une fois que tu sais cela, t'as beaucoup plus de chances de grimper les montagnes par les routes et les faces difficiles.

Voilà l'idée du Khumbu Express II. Plus tu es rapide, plus tu peux grimper, et donc plus tôt tu seras de retour dans un endroit confortable en train de boire une tasse de café !”

Tel que l'affirme Ueli, “ si tu as un rêve, fait attention : ça peut être une vision!”. Il sont déjà en pleine aventure. Ils se sont envolés au Khumbu, et sont arrivés avant-hier à Pheriche. À noter que Freddie Wilkinson a récemment remporté le Piolet d'Or. “Freddie est un compagnon idéal. Il est toujours de bonne humeur et avec la tranquillité qu'il faut”

Ils ne comptent pas perdre leur temps: “nous n'allons pas rester dans un camp de base en attendant pendant des semaines. Si la météo est clémente, on gravira les trois faces. Sinon, il y a beaucoup d'autres montagnes à grimper dans le Khumbu. C'est important d'employer le temps en grimpant et non pas en attendant. Le 15 mai Freddie doit retourner en Alaska. Mais moi je resterai dans la région. Peut-être que je tenterai à nouveau l'Everest sans oxygène. L'année dernière était le point culminant de mon projet, mais le froid m'a arrêté.

Le vol nous a confirmé qu'il y a de bonnes conditions dans la montagne. Un peu de neige, pas beaucoup. On va commencer l'acclimatation. Comme l'année dernière, nous irons au Lobuche Peak, un 6.000 facile avec un sommet parfait pour planter la tente. L'idée est d'installer un camp à 5.500 mètres pour passer les prochains trois jours, pour ensuite dormir une nuit au sommet.”

“Si grimper des montagnes était facile, j’arrêterais. Tout simplement je serais pas intéressé!” (Ueli Steck)

Le site web de Ueli Steck.


La face Nord du Cholatse

Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International