Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 15 Mars 2012

Très bon bilan pour l'expédition nationale de la Fédération Française de Spéléologie 2012

Une équipe franco-suisse de 13 spéléologues a passé un mois au cœur des montagnes du massif Nakanaï, sur l'île de la Nouvelle-Bretagne, en Papouasie Nouvelle-Guinée. En pleine jungle, ils ont réussi à explorer 11 km de nouvelles galeries d'un réseau souterrain de grand intérêt. C'était la 5ème exploration en Papouasie et ce ne sera pas la dernière.
Depuis 2002, ils sont allés 5 fois en Papouasie attirés par les secrets de son sous-sol. En ce début d'année 2012, l’équipe est partie afin de poursuivre le travail commencé lors de sa dernière expédition en 2010 sur la zone de la Matali. Au total, ce sont 30 ans d'exploration spéléologique, depuis qu'en 1980 une équipe a atteint la zone de la Matali pour la première fois.

Après 1 mois passé en forêt, les explorations tant post-siphon à l’aval que dans les réseaux supérieurs par des escalades font que le réseau Wowo développe maintenant plus de 20 km et devient ainsi le plus long connu à ce jour en Nouvelle-Bretagne. Avec 660 m de profondeur, il est aussi le second plus profond de Papouasie. Nous avons découvert et exploré « Khou » une perte jusqu’à – 423 m ainsi que de nombreuses autres cavités. Les résurgences au fond des gorges ont été atteinte au prix de plusieurs jours d’effort, elles se sont toutes révélées impénétrables. Au final notre petite équipe aura découvert près de 11 km de nouvelles galeries sur ce secteur de la Matali améliorant encore la connaissance de ce massif fabuleux.

Les Papous habitent dans un milieu très apprécié des grandes compagnies forestières, qui ont déjà essayé de s’approprier de cette richesse qui n'est pas la leur. L'un des objectifs de cette expédition est aussi de sonner l’alarme sur ce conflit en espérant qu'un jour cet espace soit protégé par les autorités locales.

Le massif des Nakanaî est menacé par les exploitations forestières à outrance. Á la fin des années 90, une compagnie de forestiers malais est venue exploiter les bois précieux des Nakanaï. Leur logique est simple et redoutable: tirer le maximum de profits de ces richesses naturelles en saignant à blanc la forêt avant de changer de secteur pour refaire la même chose plus loin.

Les habitants de Pakia ont eu l’intelligence de ne pas céder aux sirènes d’un profit immédiat et de défendre leur milieu naturel. Ils ont «pris les armes» pour défendre leur territoire et repousser les forestiers. Ils vivent depuis toujours dans ces montagnes, en harmonie avec ce qui les entoure et ils ont bien compris qu’ils n’avaient rien à gagner à sa destruction. Détruire cette forêt serait comme scier les pieds d’une table bien garnie. Espérons que les décideurs de Papouasie et d’ailleurs auront la même présence d’esprit que les modestes habitants du village de Pakia. Un voeu pieux sans doute…


L'exploration des sous-sols de ces montagnes et de ces forêts menacées est loin d’être fini, et l'équipe pense déjà à sa prochaine expédition.

L’histoire continue, nous pensons déjà à notre prochain projet sur les Nakanaï: il existe une superbe résurgence en bord de mer dont le parcours souterrain est encore totalement inconnu: Wara Kalap, «l’eau qui saute» en français. De quoi alimenter nos rêves d’aventures, de rivière souterraine et de galeries géantes. La flamme de l’exploration est toujours vive…

Pour plus d'informations,
www.explos.info
www.2012.papouasie.org
www.ariegenews.com


"Le réseau Wowo développe maintenant plus de 20 km"



Photo de famille

Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International