Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 24 Novembre 2011

Changement d'itinéraire pour l'Antartic ICE.

Sam Deltour et Dixie Dansercoer , le duo d’expéditionnaires de l'Antartic ICE, a décidé finalement de changer d'itinéraire dans leur expédition. Les vents forts et la difficulté pour avancer sur la neige les a poussé a prendre cette décision. Après un passage bref par la base aérienne ALCI, ils ont recommencé leur aventure et sont de nouveau en marche.
Le duo est parti de la base pour la première fois le 7 novembre. Pendant dix jours, ils ont affronté des conditions météo très difficiles, ce qui est courant en Antarctique. Cependant, ils n' avaient pas prévu la surabondance de sastrugis. Les sastrugis sont les irrégularités que les fortes tempêtes hivernales et les vents provoquent à la surface neigeuse, rendant très difficiles la progression avec les skis. Ainsi, Sam et Dixie n'ont pas pu se servir des voiles de kite et ont du progresser à pied. Les vents forts, allant jusqu'à 40 km/h avec des températures atteignant les -40º, mettaient en danger l’intégrité physique des expéditionnaires. Face à la lenteur de la progression, moins de 5 km par jour, et à la dangerosité des conditions météo, ils ont décidé de retourner à la base aérienne ALC, près de la station scientifique Novo.

Ils ont passé trois jours dans leur campement à l'attente d'une amélioration des conditions météo permettant leur évacuation. Finalement, l'avion a pu voler et Sam et Dixie ont pu dormir au chaud dans la base. Après un court séjour de cinq jours pendant lequel ils ont modifié l’itinéraire à suivre avec les membres de la base aérienne et préparé leur matériel, ils sont de nouveau sur la glace.

« La première semaine a été bien parce que nous nous sommes adaptés à l'altitude. Nous avons aussi pu tester notre matériel dans les conditions les plus extrêmes. On est conscients du résultat de notre préparation, tant physique que mental, et on se sent plus forts que jamais. »

Les conditions sont maintenant beaucoup plus favorables. Les vents sont plus modérés et la surface plus régulière. Ils ont pu utiliser les voiles et progressent à grande vitesse. Le premier jour de cette nouvelle tentative, ils ont parcouru 31 kilomètres en 2 heures et 45 minutes, plus que pendant l'ensemble du premier essai. Hier, ils ont essayé les voiles de 50 mètres. Faute de vent en surface, ils ont pu profiter ainsi des vents catabatiques des niveaux supérieurs. « En 30 minutes, nous avons couvert 5 km, avec littéralement pas de vent à se faire sentir sur la surface du terrain, donc cela est extrêmement prometteur pour les progrès futurs »


Sam et Dixie ont decidé de changer l'itinéraire


"Les conditions sont maintenant beaucoup plus favorables. Les vents sont plus modérés et la surface plus régulière."

La bonne humeur est un facteur essentiel

Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International