Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 08 Novembre 2011

Deux alpinistes sont coincés depuis mercredi dernier dans le massif du Mont-Blanc.

Un guide de haute montagne et sa cliente sont restés bloqués à environ 150 mètres sous la pointe Walker. À une altitude de 4.208 m, les deux alpinistes auraient creusé un trou dans la neige pour se protéger des conditions météorologiques très difficiles.
Olivier Sourzac, guide de haute montagne, et sa cliente, Charlotte Demets, sont partis mercredi dernier pour gravir le sommet des Grandes Jorasses par la voie du Linceul, une voie mythique des Jorasses sur une goulotte de neige à 80º. Ce même soir les conditions météo se sont dégradés considérablement, obligeant les alpinistes à s’arrêter et à passer la première nuit en montagne. Malheureusement, la météo ne s'est pas améliorée le lendemain et ils ont décidé d’appeler les secours afin d'initier le sauvetage.

La météo, particulièrement féroce en haute altitude, a empêché à plusieurs reprises les secouristes du PGHM d'arriver jusqu'aux alpinistes. Durant tout le week-end, le PGHM a tenté l'ascension mais ils ont du faire demi-tour "au risque sinon de mettre en danger la vie des sauveteurs", a expliqué à Europe1 Oscar Taiola, responsable du secours alpin de Courmayeur. De plus, le téléphone d'Olivier n'ayant plus de batterie, la communication avec les alpinistes bloqués reste impossible. Dans sa dernière communication avec l'équipe de sauvetage, le guide a indiqué qu'ils avaient creusé un trou sous une corniche de glace pour se mettre à l'abri des fortes rafales de vent et de la neige.

En déclarations à Europe1, Jean-Baptiste Estachy, commandant du PGHM de Haute-Savoie a dit que "les conditions météo nous laissent peu de temps, donc on est obligé de morceler le travail et puis on a une incertitude assez forte sur la zone dans laquelle ils peuvent se trouver". Cependant la météo continue à empêcher le sauvetage des alpinistes. Aujourd’hui, ce sont l'épais brouillard et les nuages qui empêchent aux membres du PGHM de porter secours à ce duo d'alpinistes.

Ils doivent faire face à des rafales de vent de 45km/h et à des températures qui, la nuit, peuvent atteindre les -30º. Même si les conditions sont extrêmes, il faut pas perdre espoir. Ce sont deux alpinistes expérimentés et bien équipés, « ils ont un réchaud et un peu de vivres » recensait hier, le commandant Estachy, du PGHM à OuestFrance. On espère que les conditions changeront bientôt et que les alpinistes pourront être finalement secourus.


L'attente est longue pour les sauveteurs qui ne peuvent pas accéder aux alpinistes bloqués


Les deux alpinistes sont partis pour realiser la voie du Linceul(orange)

Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International