Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | INFOS | 26 Août 2011

Un nouveau grand gouffre en Ariège

L'activité spéléo en Ariège est en pleine ébullition. Dans le Couserans, un nouveau gouffre vient d'être exploré pour la première fois sous l'étang de Lers, avec une rivière souterraine à plus de 600 mètres de profondeur.
L'Ariège est bien connu pour l'abondance des réseaux souterrains et apparemment le travail pour les spéléologues est loin d'être fini. Dans le Couserans, un nouveau gouffre, sur l'autre versant du massif du gouffre Georges, a été exploré dernièrement et risque de garder encore plein de surprises pour les amateurs du souterrain.

Plus de 35 descentes allant jusqu'aux 15 heures aller retour ont été nécessaires aux spéléologues pour explorer les 620 mètres de gouffre culminant sur une rivière nourrie par les pertes de l'étang de Lers. L'an dernier les explorations se sont arrêtées en haut d'un grand vide qui a été équipé cette année, non sans difficultés, permettant aux spéléologues la poursuite des explorations. Une grande salle les attendait 115 mètres plus bas, au sol couvert de galets de marbre blanc. La rivière souterraine, le lieu le plus profond de ce gouffre exploré jusqu'à présent, se trouve après un ressaut d'une dizaine de mètres. Un siphon de grandes dimensions ferme le passage à l'aval tandis que l'amont bute sur une trémie bien ventilée. Cette ventilation est l'évidence principale qu'une jonction avec le réseau George est fort possible.

Les principales difficultés de cette exploration ont été les nombreux passages étroits en calcaire marmorisé très compact et qu'ils ont du agrandir entre les -200 et -500 m, ainsi que le froid dû aux courants d'air dans les passages étroits ou le niveau élevé de l'eau dans les puits.

L'équipe de spéléologues compte faire la topographie de la rivière amont et agrandir le passage sur la trémie pour essayer de trouver une jonction avec une branche du réseau voisin George  « l'affluent des -6oom ». Ils envisagent aussi de faire une plongée dans le siphon terminal.


Méandre à - 415 m


Passage bas vers - 300

L'entrée avec l'étang de Lers en contrebas

Equipe explo - 600

Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International