Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | DOSSIERS TECHNIQUES | 02 Février 2016

Les Techniques de Cordes: à Simple, à Double et Jumelée

Comment bien choisir sa corde, en fonction de la pratique que l'on va entreprendre.

ESCALADER EN TÊTE SUR DIFFÉRENTS TYPE DE VOIES
Escalader en tête demande une importante confiance en soie et en ses capacités, qui doivent être bien évaluées. Le risque de chute est présent sur toutes les voies, quelque soit la cotation de la voie entreprise. L'escalade est un travail d'équipe, de collaboration entre la personnes qui va en tête, le second (troisième,...) de la cordée.

Escalader en tête demande une importante confiance en soie et en ses capacités, qui doivent être bien évaluées. Le risque de chute est présent sur toutes les voies, quelque soit la cotation de la voie entreprise. L'escalade est un travail d'équipe, de collaboration entre la personnes qui va en tête, le second (troisième,...) de la cordée. La personne qui monte en tête assume plus de risque que la personne qui assure depuis le sol ou depuis le relais. C'est un risque à assumer, seulement si nous disposons du bagage technique nécessaire et avoir bien pris conscience du risque que cela entraîne, car une mauvaise décision ou un langage non adapté peut avoir une grande répercussion.

Le fait de monter en tête ne doit pas être une obsession, si vous n'ètes pas en possession du bagage technique nécessaire. Sur des voies d'escalade sportive, verticale et parfaitement équiper, les chutes en tête peuvent être plus sûres et contrôlées. Lorsque la voie comprends plusieurs longueurs non-équipées ou semi-équipées, le sentiments de sécurité est plus vulnérable : la qualité et la résistance des amarrages posés au fur et à mesure de l'ascension, le repérage des bordures et des terrasses pour planifier la voie ou tout simplement l'attention de la personne qui assure. Ce sont un grand nombre d'éléments qui vont affecter au facteur chute et surtout à sa répercussion.

En voie de montagne, neige et de glacier le risque est plus important, face à une chute du premier cordée.

La planification de la route, le maniement de la corde, le choix du matériel nécessaire, la logistique, le travaille d'équipe, la planification de la descente, le bagage technique, les connaissance de secours, des premiers soins, peuvent être un facteur que nous devons étudier avant de se lancer en tant que premier de cordée.

De tout ses facteurs nous ne laissons pas échapper la chaîne de sécurité. Ensemble des éléments qui facilitent l'absorption de l'énergie pendant la chute d'un compagnon.

CHAÎNE DE SÉCURITÉ, LE MANIEMENT DE LA CORDE.
La corde, le harnais, le noeud d'encordement, le système de freinage, la réunion, les mousquetons, les dégaines, les cordelettes et les différents types d'amarrages apposés sur la falaise, composent la chaîne sécurité. Si l'un de ses éléments ou un maillons de cette chaîne se casse ou se déforme, la sécurité de l'escaladeur est en danger. Pour ce motif, nous devons apporter une grande attention à chaque maillon de cette chaîne, en commençant par le noeud d'encordement jusqu'à la colocation des friends (coinçeur mécanique) ou les micro-coinçeurs dans les fissures.

De tous ces éléments de sécurité, la corde, est le premier à prendre en compte. La corde est le maillon le plus résistant de la chaîne. Elle doit absorber la plus grande énergie possible lorsque se produit une chute. C'est pour cela que nous devons porter une grande attention au maniement de la corde. Nous devons toujours utiliser une corde en bon état et répondant aux normes en vigueur, para rapport à l'escalade que nous allons pratiquer. Le type de corde que nous allons choisir, va être dictée par le type d'escalade que nous allons réaliser, le relief de la voie et la logistique employée. Principalement nous allons utiliser trois types de cordes pendant l'escalade sur les voies de montagne. Corde à simple, corde jumelée et corde à double.

Le facteur le plus important avant d'utiliser une corde est de bien s'assurer que cette dernière répond parfaitement aux normes dictées par l'UIAA. La corde doit être homologuée pour un usage correct, c'est-à-dire, en usage de corde à simple, jumelée ou à double. De nos jours, les cordes se conçoivenet avec un diamètre de plus en plus petit et de grande résistance. Offrant des cordes plus légères et avec un maniement plus aisé. Certaines cordes sont homologuées pour plusieurs types d'escalade : à simple, à double et jumelée.

TYPE DE CORDE

CORDE À SIMPLE

Ce sont les cordes les plus populaires, sur les voies d'escalade sportive ou de falaise. Une corde à simple est facile à clipper dans les mousquetons. En voie d'escalade sportive son utilisation est simple. Il suffit de suivre les amarrages logés sur la falaise, de passer la corde dans les dégaines que nous avons préalablement mousquetonnées aux amarrages. Une fois arrivé à la réunion, nous redescendons en moulinette.

Sur l'escalade en fissure, nous essayerons de garder la corde la plus droite possible, dans le but d'éviter les frottements. Sur la photo 1, nous observons que la corde à simple passe par tous les amarrages de sécurité placés en ligne dans la fissure.

Sur les voies évoluant en falaise, il faudra être plus attentif au maniement de la corde, car cette dernière ne devra pas être montée en zigzag. Le zigzag à des conséquences en tant que frottement et surtout offre une grande résistance lorsque nous tirons de la corde. Un emplacement droit et vertical est beaucoup plus efficace. Malheureusement si la voie est dessinée en “S”, nous allons devoir préter une grande attention aux amarrages de sécurité posés et essayer de les rallonger avec des dégaines, dans le but que la corde circule plus facilement. Sur la photo 2, on peut observer un passage de corde très mal réalisé. La corde passe par tous les amarrages sans être rallongé. Cette disposition va engendrer un grand frottement et va nécessiter un surplus de force pour tirer de la corde.

Su la photo 3, on remarque un passage de corde réalisé correctement. Les points d'amarrages ont été rallongés par des dégaines ou mousquetons, pour obtenir un passage de corde droit et le plus vertical possible.

Sur des longues voies et en escalade artificielle, il est normal de rencontrer un certain usage en corde à simple. Pour cette discipline nous devrons avoir une certaine attention en terme de frottements. Lors de cette discipline, le premier de cordé peut avoir une seconde corde attachée au point d'encordement et reliée à l'arrière de son harnais (voir photo 4).

Cette corde nous servira pour hisser le matériel, afin que le dernier de cordé puisse escalader plus aisément, jusqu'à la réunion. De plus, cette corde pourra nous aider à la descente lors des rappels. Le compagnon devra toujours avoir une grande organisation au niveau du matériel, comme nous pouvons l'observer sur la photo 5.

En escalade de cascade de glace, nous pouvons utiliser la corde à simple. Si l'ascension se réalise sur plusieurs longueurs, il est possible que la corde à double soit plus adaptée pour éviter les frottements.


Découvrez nos cordes à simple, ici.



CORDE JUMELÉE

La corde jumelée va s'utiliser comme si nous utiliserons une corde à simple. Nous passerons les deux cordes dans les mêmes amarrages, comme si nous aurions qu'une seule corde. Le grand avantage est de disposer d'une corde extra, qui pourra nous servir pour la réalisation d'un rappel.

Les cordes jumelées sont confectionnées dans un diamètre plus fin, ce qui les rends parfaites pour les voies de falaises, pour sa grande légèreté et son maniement facile. Un autre avantage, est que nous disposons de deux cordes. Si l'une se détériore ou bien se casse , nous pouvons utiliser l'autre pour l'occasion (situation d'urgence). Lorsque, nous escaladons avec une corde à simple nous devons être vigilant aux frottements et à l'état de la corde pour éviter qu'elle se détériore. Sur la photo 6, nous pouvons observer l'usage d'une corde jumelée. La corde passe dans les mêmes amarrages.


Découvrez nos cordes jumelées, ici.



CORDE À DOUBLE

Les cordes à double nous les passerons de manìère alternées dans les amarrages de sécurité, sans les croiser et sans réalisation de zigzags. De nos jours les cordes à doubles sont elles aussi homologuées avec des diamètres de plus en plus réduit. Elles sont parfaite pour des ascensions comprenant trois escaladeurs. Celui qui va en tète de cordé par avec les deux cordes attachées à son point d'encordement puis, le deuxième et le troisième sont attachés à la fin de la cordée.

Les cordes à doubles conviendront aussi, lorsque la voie que nous allons réalise est dessinée en forme de “S”. Lors de ces voies nous pourront passer les cordes de manières alterner, afin de conserver une ligne verticale sur chaque corde.

L'autre avantage est de disposer de deux cordes pour la réalisation des rappels.

L'usage de corde à double est très utilisé dans les ascensions de type alpine ou bien dans l'escalade classique. Sur la photo 7, nous pouvons observer une mal utilisation d'une corde à double. Les cordes sont croisées, ce qui se traduit par un frottement inévitable. Afin d'éviter ce frottement, il faut maintenir les cordes séparées, l'une à gauche puis une à droite, dans le but de pouvoir avoir les cordes qui circulent parfaitement (voir la photo 8).

La corde à double offre une grande alternative, lorsque nous devons réaliser des traversées pendant notre ascension, permettant ainsi d'assurer le second de cordé de manière alterné. Pour assurer le premier de cordé nous pourrons utiliser n'importe quelle plaquette de frein et répondre à ces demande de manière facile et rapide. Par exemple, si la personne en tète de cordée demande du mou pour clipper, par exemple rouge à droite et noir à gauche. Sans croiser les cordes. Sur la photo 9, nous pouvons observer la plaquette d'assurage de type ATC, d'un second assurant un premier de cordée avec une corde à double.


Découvrez nos cordes à double, ici.


SACHEZ QUE CHAQUE CORDE EST FAITE POUR UNE SITUATION
Le type de corde vous allez choisir pour votre ascension va dépende du type d'escalade et de la logistique que vous allez employer. S'il est nécessaire de réaliser un rappel en fin de voie, il vous faudra deux cordes. Si l'escalade est dur et il est plus pratique de passer une seule corde par les points d'amarrages, il conviendra une corde à simple.

Peu importe la corde choisie et la technique employer, il vous faudra prêter attention aux normes de sécurité et à l'usage adéquate de la corde. Il faudra choisir des cordes homologuées pour son usage, à simple, à double et jumelée.

Posé les amarrages de sécurités et clipper la corde, s'attacher à la réunion, assurer son compagnon et être attentif, des règles simples, qui permettront de réduire le risque d'accident lors de vos ascensions.


Matériel d'Escalade


Tags: escalader, corde

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International