Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | DOSSIERS TECHNIQUES | 25 Mars 2013

Technique et pratique : le noeud dynamique

En ces temps de progrès technologiques c'est surprenant de pouvoir continuer à faire l'assurance et le contrôle de la corde d'escalade juste avec la corde et un mousqueton de sécurité. De plus en plus nous nous sommes servis des dispositifs d'assurage mécaniques pour assurer le copain d'escalade. Cependant, il est possible de se sortir du pétrin avec la simple utilisation du nœud dynamique ou UIAA, l'un des nœuds les plus intéressants et polyvalents.
Et la phrase la plus importante de cet article est la suivante : "se sortir du pétrin." Il est pratiquement impossible, quoi qu'il arrive, de nous retrouver sans un mousqueton. Avec lui et avec ce nœud on peut descendre en toute sécurité et effectuer des manœuvres d'assurance pour notre partenaire, même si dans des circonstances indésirables on perd le reste de notre matériel.

Le nœud dynamique (ou UIAA) est utilisé pour sécuriser le premier, sécuriser le second de cordée depuis le relais, descendre en rappel, descendre du poids, pour se libérer de manœuvres de relais, de sauvetage en crevasse ou d'auto-sauvetage.

C'est un nœud qui a de nombreuses utilisations et il est recommandé par l'UIAA depuis 1974. La capacité de freinage dynamique du noeud est supérieure à celle offerte par le huit, les plaques et les tuyaux de frein (2,5 à 3 kN). Cet avantage est un facteur important à considérer lors des tâches de sécurisation. En même temps, en raison de sa dynamique de freinage, ce nœud est un système d'assurance recommandé pour l'escalade de glace ou de l'artif montée en précaire.

Il faut toujours faire le nœud dynamique sur un mousqueton HMS ou en forme de poire, afin d'en faciliter le fonctionnement. La friction provoquée par le nœud de freinage sur le mousqueton va générer le freinage nécessaire. Ces tensions sur la corde sont en mouvement, donc l'usure résultant de la corde n'affectera pas sa sécurité. Toutefois, le mousqueton d'assurance s'use avec le temps si l'on utilise le nœud dynamique très souvent. Nous allons simplement le remplacer lorsque l'usure du métal est appréciable. On peut utiliser le nœud dynamique avec des cordes à simple ou à double.

ASSURANCE DEPUIS LE HARNAIS

Il faut simplement faire un nœud dynamique sur le mousqueton de sécurité sur notre harnais. Puis, prendre la corde avec les mains, en recueillant si on sécurise d'en haut ou en relâchant si on sécurise le chef de cordée. Le nœud dynamique gardera sa capacité de freinage à cent pour cent si on garde les deux cordes, celle qui sort et celle qui entre dans le mousqueton, aussi parallèles et ensemble que possible. L'angle parfait est égal à 0º.

-Dans la photo 1, on voit un bon angle proche de 0º en donnant ou en recueillant. Un bon moyen de sécuriser avec la corde et le nœud dynamique.
-Dans la photo 2 on observe l'angle trop ouvert avec le problème de la réduction de la capacité de freinage. Une mauvaise manière ! La corde aura tendance à s'enrouler.
-Dans la photo 3, nous voyons le moyen idéal pour verrouiller la corde lors d'une chute. Dans ce cas, l'angle est de 0º et la corde a un maximum de puissance de freinage. Si on doit descendre le partenaire, il faut juste ouvrir un petit peu la main gauche pour faciliter le glissement de la corde dans le mousqueton. La main droite aide la corde dans son relâchement.

Pour les sécurisations rapides, le nœud dynamique est un outil parfait. Dans tous les types d'escalade, dans la neige ou la glace, une assurance simple et rapide est généralement suffisante pour s'en sortir. Il suffit de chercher une position du corps qui offre la stabilité dans le cas d'une traction ou de la chute du partenaire. Alors assurez-vous juste au harnais grâce à l'utilisation du nœud dynamique.



-Dans la photo 4, on observe une assurance sur le corps avec le nœud dynamique en ski de randonnée.

Si nécessaire, nous pouvons ancrer la corde avec les skis, les piolets, des blocs d'ancrage de neige, afin d'apporter de la stabilité et de la sécurité. Rappelons que l'objectif d'une telle assurance est de se déplacer rapidement sur le terrain, sans perdre trop de points d'ancrage. Cela peut être nécessaire en cas d'urgence, à l'approche des tempêtes ou s'il nous arrive de nous trouver sur un terrain exposé aux avalanches et à duquel on veut sortir rapidement. S'il faut grimper une zone technique avec la possibilité de chuter alors il nous faudra bâtir un vrai relais.



ASSURANCE DEPUIS LE RELAIS

Depuis le relais il faudra suivre les mêmes procédures techniques décrites ci-dessus, en essayant de garder un angle proche de à 0º. Placez un mousqueton au centre du triangle des forces, afin d'y faire le nœud dynamique. Pour assurer le deuxième il faudra recueillir la corde tendue afin d'éviter le flambage. Si nécessaire, nous pouvons ajouter un nœud autobloquant ou Machard sur la corde qui va du mousqueton au copain afin d'avoir un système de sauvegarde en cas de perte de contrôle de la corde. Le nœud autobloquant sera attaché aussi au centre du triangle des forces.

-Dans la photo 5 on observe l'assurance du second de cordée.



RAPPEL DU RELAIS

Suivre les mêmes principes ci-dessus, comme pour assurer le second de cordée. Ajoutez le nœud autobloquant Machard afin de renforcer le système. Pendant la descente de l'équipement ou du copain, il faut simplement garder l'autobloquant lâche. Si nécessaire, en raison du poids excessif de l'équipement ou du partenaire, nous nous assurons sur le harnais. On sécurise depuis le harnais avec une plaque ou un autre nœud dynamique, puis on passe la corde à travers le nœud dynamique placé au centre du triangle des forces. Alors, descendez le poids ou le partenaire avec l'aide des deux systèmes de freinage. C'est comme si on sécurise le second de cordée avec une assurance de transfert de corde mais on met le nœud dynamique à sa place, offrant ainsi plus de friction dans le système de descente.





DESCENTE EN RAPPEL AVEC LE NŒUD DYNAMIQUE

On peut utiliser un nœud dynamique pour descendre en toute sécurité. On doit simplement afficher le nœud dynamique sur la boucle d'assurage du harnais. Avec la main gauche, on attrape les deux cordes, celle qui entre dans le mousqueton et celle qui en sort, et avec la droite on relâche. Donc avec la main gauche on contrôle doucement la vitesse de descente désirée (à l'inverse pour les gauchers). Jamais ouvrir l'angle des cordes, parce que, comme décrit ci-dessus, nous réduirions la capacité de freinage. Essayez de toujours garder un angle proche de zéro.

-Dans la photo 6, on observe la manipulation des cordes en rappel correctement. L'angle est pratiquement nul, en glissant la main gauche vers le haut et vers le bas pour déplacer la corde dans le mousqueton.
-Dans la photo 7, on voit ce qu'il ne faut pas faire. L'angle est trop ouvert, avec l'inconvénient de friser la corde et de réduire la capacité de friction.





NŒUD DE MULE

Le nœud de mule est parfait pour bloquer le nœud dynamique. Le nœud bloque la corde rapidement et il peut se desserrer facilement, même sous forte contrainte. On peut le bloquer autant que si nous nous assurons du relais ou comme si nous nous assurons du harnais ou de rappel. Ce processus est simple et nous permet de libérer les mains. Dans les situations d'auto-sauvetage, c'est essentiel pour se libérer du relais et commencer le processus de sauvetage du partenaire. Au cours de la descente en rappel, le nœud de mule nous permet d'avoir les mains libres et l'avantage que cela implique.


-Dans la photo 8, nous voyons le premier pas pour faire un nœud de mule pendant la descente en rappel.
-Dans la photo 9, on observe le nœud de mule fini. Ensuite, on peut bien finir le nœud afin de prévenir tout dérapage involontaire. Depuis le relais, la façon de faire le nœud de mule est la même.




LE NŒUD DYNAMIQUE ET D'AUTO-SAUVETAGE

Dans des situations d'auto-sauvetage, l'utilisation du nœud dynamique est essentielle. La première chose à faire dans de telles situations est de bloquer le compagnon sur la corde pour sortir du relais et ainsi pouvoir commencer le processus de sauvetage. D'abord placer un nœud autobloquant sur la corde qui se connectera au relais en utilisant un nœud dynamique bloqué avec un nœud de mule. Ainsi, le poids du copain est transféré au relais et on se libère de la corde.


-Dans la photo 10 nous observons le nœud dynamique bloqué avec un nœud de mule pendant la chute du premier.
-Dans la photo 11 on observe le nœud dynamique bloqué avec un nœud de mule pendant la chute du deuxième ancré au relais.


Au cours de la production des systèmes de poulies on peut également utiliser le nœud dynamique. Au lieu d'une poulie, on peut utiliser à sa place le nœud dynamique en combinaison avec un nœud autobloquant. Quand on tire sur la corde pour hisser le blessé, elle sera bloquée par le nœud autobloquant. Nous aurons plus de friction que lorsque nous utilisons une poulie, mais nous pouvons nous sortir du pétrin. Il s'agit d'un moyen de fortune intéressant.

Le nœud dynamique offre de nombreuses possibilités grâce à sa polyvalence. C'est un système dynamique avec les avantages de sécurité qu'elle offre sur le relais et sur les points d'assurage intermédiaire. Ce dynamisme aura un impact positif sur la sécurité du système en prévision de la chute du premier. Il est essentiel de pratiquer avec le nœud dynamique et de l'utiliser correctement si la situation l'exige, en cas de sécurisation et pendant la descente.

Le nœud dynamique est irremplaçable, c'est une partie importante de l'histoire de l'alpinisme et l'escalade.



Texte et photos :
Jose Carlos Iglesias. Guide UIAGM Montagne


Le nœud dynamique, l'un des nœuds les plus intéressants et polyvalents


Photo 1

Photo 2

Photo 3

Photo 4

Photo 5

Photo 6

Photo 7

Photo 8

Photo 9

Photo 10

Photo 11

Tags:

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

L'Avis des Clients
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaire: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International