Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | CONSEILS | 09 Janvier 2017

Comment choisir votre première couche pour la saison hiver 2017

Dans cet article, nous allons vous expliquer l'importance du choix des sous-vêtements pour évoluer en montagne. De plus, vous pourrez découvrir notre sélection hiver 2017.

INTRODUCTION: PETIT RAPPEL SUR LE SYSTÈME DE COUCHES
Les personnes évoluant en montagne ou bien en plein air ont besoin d'une protection efficace face aux intempéries, telles que : le vent, le froid, la pluie ou la neige.

La pratique d'un sport outdoors génère un haut niveau de transpiration. Si, cette dernière n'est pas évacuée, le confort interne est très réduit du fait de l’humidité provenant de notre propre transpiration.

Le système de couches a été créé pour pallier ce problème :

  • Une troisième couche externe imperméable et respirante apporte une excellente imperméabilité avec le milieu extérieur (pluie, vent et neige), tout en laissant échapper la transpiration interne vers l'extérieur.
  • Une seconde couche (intermédiaire) a pour rôle d'apporter un apport calorique au système de couches.
  • La première couche est proche de la peau, ayant pour objectif d’éloigner et d’expulser l'humidité vers l’extérieur. De plus, elle permet d'apporter un minimum de chaleur.


Les trois couches apportent une grande polyvalence et permettent d'associer les couches indépendamment les unes des autres. Vous pourrez associer la première directement avec la troisième ou bien associer la première et la deuxième, tout en conservant la troisième dans votre sac à dos. Grâce à ce système, vous pourrez porter la ou les couches nécessaires à chaque moment.

Le système de couches a pour objet de vous offrir un véritable confort, quelles que soient les conditions climatiques rencontrées. L'importance de l’expulsion de l'humidité interne est souvent sous-estimée. Rien ne sert de se protéger des conditions extérieures, si votre première couche est mouillée. C'est pour cela que vous devez porter une grande attention au choix de votre première couche.

L'IMPORTANCE DE LA PREMIÈRE COUCHE
La première couche est tout aussi importante que les deux autres. Si, la météo est clémente cette couche va fournir le maximum de confort pour profiter pleinement de votre pratique. La deuxième ou la troisième couche pourront être écartées selon les conditions climatiques rencontrées, mais la couche de base devra toujours être présente. C'est la couche indispensable.

Lors de la pratique d'une activité physique, la perte de liquide est importante. Si, vous portez une première couche confectionnée à base de fibres hydrophiles (qui absorbent l'eau, comme le coton), votre transpiration restera en contact avec votre peau. Cette humidité ne pourra pas être évacuée, même si votre deuxième ou troisième couche est d'excellente qualité. Malheureusement, votre système de couches sera inefficace. C'est une erreur fréquente :
  • Votre corps restera humide. Vous allez perdre en confort, mais le plus grave est le risque d'hypothermie en montagne. Pendant votre pratique les ressentis ne seront pas perceptibles, mais lorsque vous allez vous arrêter, votre première couche humide, vous donnera froid.
  • La couche interne gagne en poids. La différence de poids entre un vêtement sec ou mouillé peut être parfois très importante.


Si votre deuxième ou troisième couche est de très bonne qualité, cette dernière ne pourra rien faire face à une première couche trempée par votre propre transpiration.

Textile LIFA, de Helly Hansen. Evolution du produit original, de 1970, totalement hydrophobe
3 caractéristiques principales d'une première couche :

  • Elle doit sécher rapidement (textile hydrophobe).
  • Elle doit être très confortable et agréable au toucher. Elle fournit une grande amplitude de mouvements, les coutures doivent être placées stratégiquement pour éviter toute gêne possible.


TEXTILE HYDROPHOBE
La sélection des matériaux de confection est fondamentale.  Ces derniers doivent être légers, hydrophobes (ils ne doivent pas absorber l'humidité), agréables au toucher, confortables et légèrement élastiques.

Les premiers vêtements techniques qui se sont destinés à la première couche, ont été créés par la marque norvégienne,  Helly Hansen dans les années 70. La découverte du LIFA a apporté une grande avancée. Cette fibre permet d'éloigner l'humidité de votre corps et de maintenir votre température corporelle. 

Plusieurs marques ont créé des premières couches à partir de matériaux synthétiques.

Malheureusement, cette dernière n'atteint pas les performances des fibres naturelles. C'est pour cette raison, que la première marque vendue chez Barrabes est la néo-zélandaise, Icebreaker, qui emploie de la ...pure laine mérinos.

Il est vrai que cela peut sembler bizarre! De la laine qui est douce. On pense tout de suite au pull en laine de mamie qui pique et qui est raide. Détrompez-vous, le savoir-faire d'Icebreaker est incroyable et vous serez surpris par le toucher doux et agréable de leur laine.

Un peu plus loin dans notre article, nous allons vous présenter notre gamme de produits. À ce moment, nous rentrerons un peu plus en détails, pour les marques IcebreakerArc’teryx (les deux marques qui emploient ce matériel), et les grandes propriétés de la laine mérinos.

Coutures plates au niveau des épuales et des aisselles
L'IMPORTANCE DU DESIGN ET DES COUTURES
Les designs normaux ne sont pas conçus pour un usage sportif. De plus, les textiles employés dans leur confection ne transportent pas l'humidité interne vers l'extérieur. Une coupe sportive est étudiée et confectionnée à partir de plusieurs textiles pour apporter le plus de confort possible.

  • La coupe d'une première couche, doit offrir une grande liberté de mouvement, sans y ajouter un poids supplémentaire, pour offrir un bon maintien et éviter toute irritation.
  • Dans le but d'éviter les irritations, toutes les coutures doivent être plates et placées stratégiquement.

Une première couche confectionnée pour les sports de montagne prend en compte un grand nombre de paramètres. Comme, par exemple, les coutures au niveau des épaules sont déplacées pour éviter les irritations avec le port d'un sac à dos. Ces détails offrent une grande différence entre un tee-shirt technique et un non technique.

Boxer pour femme, Arc'teryx Phase SL
PARTIE SUPÉRIEURE , PARTIE INFÉRIEURE
Il est vrai que les personnes pratiquant un sport régulièrement, ou bien, ayant une expérience en montagne, portent des premières couches techniques. Mais l'usage de sous-vêtements traditionnels est encore très répandu.

Le port de ces sous-vêtements est souvent une erreur. L'excès de transpiration n'est pas transporté vers l'extérieur et les matériaux absorbent l'humidité. Les sous-vêtements traditionnels ne sont pas conçus pour un usage sportif. Par exemple, les personnes souffrant d'échauffements, au niveau de l'entre jambes devront se tourner vers un sous-vêtement technique pour éviter cette gêne.

Boxer pour homme, Icebreaker. Un peu plus long pour éviter les échauffements à l'entre-jembe
  • Moins d'humidité, permettant de diminuer les irritations au niveau des zones sensibles.
  • Les coutures sont placées stratégiquement et réduites à leur minimum, afin d’éviter les points de frottements.

Collant Icebreaker internes-externes, Hiver
ÉTÉ, HIVER, QUATRE SAISONS
La définition de la première couche se comprend parfaitement, lorsque nous utilisons une deuxième ou troisième couche. Mais nous devons comprendre que cette appellation fait référence aux vêtements que nous portons à même la peau.

Les premières couches hivernales dessinées pour la partie haute du corps sont ajustées. Cependant, certaines marques (Icebreaker) proposent différents designs pour répondre aux différents goûts. Le grammage (épaisseur) de ces derniers, est plus ou moins important, pour offrir un excellent confort thermique. Le choix de leurs textiles lui permet d'être compatible avec notre système de couches.

Lors de la saison estivale, nous porterons des tee-shirts qui feront office de première couche et couche externe. Lors de cette saison la majorité des personnes se tournent vers un tee-shirt technique.

En montagne, ces tee-shirts sont primordiaux en été. Vous avez besoin de confort, légèreté et surtout que votre tee-shirt sèche rapidement. Le séchage rapide est la clé d'un bon tee-shirt, pour éviter la sensation de froid.

Voici le lien vers notre sélection Barrabes, tee-shirt technique pour femme.
Voici le lien vers notre sélection Barrabes, tee-shirt technique pour homme.

La transpiration est une réaction de notre propre corps, qui permet de lutter contre le réchauffement de ce dernier, due à une sollicitation de prestations supérieures à sa moyenne de fonctionnement. Notre corps émet cette vapeur pour refroidir notre corps. Si cette vapeur n'est pas transportée vers l'extérieur, elle passe à l'état liquide et imprègne votre tee-shirt. Cette situation arrive lorsque vous portez un tee-shirt traditionnel en coton.

1ª COUCHE SAISON HIVER 2017

TOUTE LA COLLECTION BARRABES

À continuation, nous allons vous présenter les marques IcebreakerArc’teryx et Helly Hansen. La collection retenue pour 2017 présente sur www.barrabes.fr.

Au niveau de chaque marque, vous trouverez un lien vous redirigeant directement sur notre sélection de produits de la marque en question.

Icebreaker Long Sleeve Crew
ICEBREAKER
“Nous n’avons pas pour mission de créer la fibre « technique » dernier cri. La nature l’a déjà fait, et ce sans plate-forme pétrolière en vue.

La laine mérinos n’est pas née en laboratoire, mais dans les montagnes de Nouvelle-Zélande. L’usine de production des fibres Icebreaker fonctionne 24 heures sur 24, sur le dos d’un mouton.

Le développement durable est au cœur de la philosophie d’Icebreaker, et nous nous efforçons de suivre un modèle d'entreprise durable et rentable conciliant écologie et économie.

Cela est possible, car la nature est un créateur extraordinaire. Chaque élément façonné par la nature est simple, efficace et beau.

Nous croyons que la nature est une force puissante présente à l’intérieur de nous et autour de nous. Tous les produits Icebreaker ont un numéro de série pour connaître le cheminement de leur confection.”


En 1994, lorsque Jeremy Moon, âgé de 24 ans, fait la connaissance de Brian Brackenridge, un éleveur de moutons mérinos en Nouvelle-Zélande. Brian fait connaître à Jérémy -fondateur d'Icebreaker-, un prototype de tee-shirt thermique confectionné en 100% laine mérinos. Sa première réaction a été la même que nous avons eue dans nos bureaux “Barrabes” : “Laine Mérino? Une matière lourde et qui pique, se rappelant des pulls que lui tricotait sa grand-mère!” 

Mais une fois qu'il l'a prise en main, la réaction et les sensations ont été surprenantes. Dans nos bureaux les sensations ont été similaires. Le toucher est agréable et très doux. Icebreaker: “Nous avons du mal à croire que ce soit de la laine!”. Le tee-shirt est léger, il ne pique pas et nous sommes sur une matière naturelle avec toutes les caractéristiques indispensables pour une première couche.

Flocon de laine Mérino de chez Icebraker. Les filamants sont presques microcospiques

Détail de la laine
Icebreaker offre une large gamme de sous-vêtements. Les produits se destinant aux premières couches sont proposés sous différents grammages et pour chaque genre (féminin / masculin). Icebraker propose aussi une ligne de chaussettes.

Quels sont les grands avantages de ce textile naturel:

  • La laine Mérinos conserve ses propriétés, même après avoir absorbée 30% de son poids en eau. Son temps de séchage est très rapide, mais légèrement plus long qu'une fibre synthétique. La grande différence est que cette dernière continue à nous fournir de la chaleur.
  • Son degré de transpirabilité est beaucoup plus élevé que la fibre synthétique. La fibre synthétique respire par les trous réalisés lors du tissage de ses fibres. La laine Mérinos a la vertu de respirer par ses propres fibres et aussi par les trous de son tissage.
  • Oubliez les mauvaises odeurs. La laine Mérinos ne s'imprègne pas des mauvaises odeurs, contrairement aux textiles synthétiques.
  • Résistant au feu: c'est la moins inflammable des fibres naturelles et des fibres synthétiques. Comme il s'agit d'un produit naturel ce dernier ne va pas rester collé à notre peau et il s'éteind tout seul.
  • Sa résistance aux ultraviolets a un facteur 50, supérieur au coton et à la majorité des vêtements synthétiques.
  • Ce textile est antistatique, ce qui évite les désagréables décharges électriques. Un autre avantage face aux produits synthétiques.
  • Protège du froid et de la chaleur. C'est un autorégulateur naturel. En été, les tee-shirts conservent mieux votre température corporelle de 35ºC. En hiver, les couches internes conservent votre température en empêchant la surchauffe de votre corps.


ARC’TERYX
La marque canadienne, à notre sens, a la meilleure première couche en matière synthétique. Ses produits ne conservent pratiquement pas les mauvaises odeurs et sont très agréables au toucher.

Pour cette saison hiver (2016/2017), Arc'teryx intègre une nouvelle ligne de produits. Elle a pour but d'introduire dans son processus de confection la Laine Mérinos. Cette dernière intègre une ligne de produits haut de gamme. La technique est simple un fil en nylon est entourée par un fil en laine Mérinos. On reprend plus ou moins le de fabrication d'une corde d'escalade.

Voici un schéma, où l'on peut observer le fil nylon au centre avec le fil en laine Mérinos qui vient l'entourer.

Cette construction a pour but d'associer les deux mondes (un séchage très rapide pour le nylon et les propriétés du produit naturel laine Mérinos évoqué pour la marque Icebreker). C'est le produit qui a le plus évolué sur le marché des premières couches.

Les modèles Satoro sont confectionnés à partir de ce nouveau processus. Arc'teryx propose une gamme complète, avec différents grammages et pour homme et femme.

Arc'teryx Satoro AR crew
HELLY HANSEN
La marque norvégienne a inventé, en 1970, le textile LIFA® et révolutionne le monde des premières couches. La matière LIFA® évacue l'humidité du corps et permet aux utilisateurs de rester au chaud et confortable. Elle a été utilisée par des professionnels sur tous les océans, sur de nombreux sommets autour du monde et a même été élue comme étant l'une des matières les plus influentes de tous les temps, en 2012. En 1961, Helly Hansen invente, ce que l'on connaît aujourd'hui comme, la laine polaire. Sa ligne de produits Pro Pile est toujours d'actualité.

Helly Hansen a plus ou moins inventé le système de couches. En 1961, elle invente la seconde couche et en 1970, la première couche.

Depuis, les produits se sont améliorés, mais le LIFA® est toujours présent et les designs se sont modernisés pour être au goût du jour. Les seuls détails n’ayant pas changés et dont les norvégiens sont fiers sont les bandes blanches présentes sur les manches.

Sur Barrabes.fr vous aurez une large gamme : tee-shirt manches longues, manches courtes, collant ¾, collant long et le tout pour homme et femme.

Helly Hansen HH Original Dry pour femme

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

Carte Cadeau
Avec la Carte Cadeau Barrabes, vous ferez toujours plaisir
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaires: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International