Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
BLOG DE MONTAGNE | CONSEILS | 09 Juin 2016

Chausson d'escalade : Comment faire le bon choix?

L'offre est tellement importante et le marketing nous pousse vers des modèle qui en sont pas toujours adapté à notre pratique. Voici quelques conseils dans ce domaine.

Une paire de chaussons d'escalade est un produit clé pour la pratique de l'escalade, quel que soit son milieu (falaise ou salle). Son choix est parfois compliqué, quand on observe la panoplie de produits existant sur le marché.

L'escalade n'est pas seulement une discipline qui demande de la force dans les bras. Une grande agilité avec nos pieds est nécessaire pour une évolution facile sur les difficultés. Plus le niveau augmente et plus notre jeu de pied doit être précis et d'une grande technicité Ce jeu de pieds nous permettra de décharger les bras et permettre une évolution plus agile sur la difficulté que nous avons face à nous.

« Trouver chausson à son pied n'est pas toujours évident. » La confection d'un chausson répond à plusieurs facteurs. Tout d'abord, ils sont conçus pour répondre à une pratique bien précise, ensuite quand on rentre en profondeur on découvre la technicité des produits avec leurs semelles plus ou moins rigide. Enfin les formes sont différentes et enfin le choix de la pointure correspondante.

Amateur ou avec un niveau avancé dans le milieu de l'escalade, le problème avec un chausson d'escalade est qu'ils sont inconfortables. C'est pourquoi une bonne élection est primordiale.

À travers cet article, nous allons vous apporter des conseils que nous pensons essentiel pour votre sélection de chaussons d'escalade et éviter de tomber dans les erreurs.

INDICE



LES DIFFÉRENTS TYPES DE CHAUSSONS D'ESCALADE

Il est important de bien connaître votre pratique pour vous retrouver sur le marché qui offre différents types de chaussons d'escalade. Cette diversité est nécessaire pour répondre aux nécessités de la discipline (superficie degré de difficulté et type d'escalade).

Selon la géométrie, nous pourrons les distinguer en :

Chausson d'escalade symétrique, appelé aussi droit

Sa forme est droite, avec une pointe légèrement centrée. Quelque modèle ont une légère asymétrie. Il est très proche des chaussures conventionnelles. Il se destine principalement aux débutants, pour leur degré de confort et permet d'utiliser la majorité des orteils. Sa discipline par excellence est l'escalade traditionnelle sur plusieurs longueurs ou bien les voies ayant un petit degré de difficulté.

C'est une très bonne option pour les débutants. C'est un chausson qui leur permettra de progresser rapidement. Les voies n'auront pas de micro prises. La précision qu'offre un chausson droit sera suffisante.

Les pratiquants de l'escalade traditionnelle sont fans de ce type de chausson, pour leur confort. En effet, quand vous devez passer plusieurs heures sur une falaise, il est préférable d'avoir un chausson confortable. Dans ce domaine nous pouvons recommander les modèles suivants :  Drifter Velcro, de Mad Rock, ou les classiques Mythos et en version masculine Mythos Lady, de La Sportiva.

Mythos, en version féminine. Un classique dans le domaine.

Vue d'en haut du Speedster, de La Sportiva.
On peut remarquer sa forme asymétrique.



Chaussons d'escalade asymétrique

La semelle et la forme du chausson ont la forme du pied, mais très exagéré. La transmission de la force se concentre sur le gros orteil. Dans le but d'apporter le plus de précision possible et de pouvoir trouver une adhérence parfaite sur les micro prises.

Un chausson asymétrique a un design décentré. Le gros orteil supporte toute la pression, car il est le plus fort. Cette pointe focalisée permet d'apporter une grande précision à vos mouvements.

Ce type de chausson est beaucoup moins confortable que son confrère “symétrique”. Il est beaucoup plus exigeant et demande un temps adaptation. Il est moins tolérant et pardonne peu les erreurs.

Son publique? Il se dirige à un public ayant déjà un certain niveau. Il pourra se chausser pour l'entraînement ou bien pour aller chercher une performance. Son milieu pourra être le bloc ou l'escalade sportive.


C'est un chausson qui se destine à l'escalade sportive et au bloc. Car, plus le niveau augmente et la voie demande plus précision. Ces disciplines évoluent sur une durée relativement courte. Les difficultés en bloc sont un effort court et les voies en escalade sportive sont relativement courte. Rien de comparable avec des voies de plusieurs longueurs. C'est pourquoi le confort de ces chaussons est laissé un peu de côté sur cette discipline.

RAIDE OU SOUPLE

Cette caractéristique est une partie de l'âme des chaussons d'escalade. La raideur ou la souplesse d'un chausson ne se voit pas à l’œil. Il faudra porter le chausson pour la distinguer et essayer de plier sa partie avant.
Les deux confections ont des avantages et des inconvénients, de même que leurs terrains de jeu.

Raide dit aussi rigide

La confection de ces chaussons provient de sa construction qui intègre une plaque intermédiaire qui apporte plus ou moins de rigidité.

Ces produits sont un véritable atout dès qu'il faut charger notre force sur de toutes petites prises. Son domaine privilégié est la dalle avec un profil vertical. Ces limites proviennent lorsqu'ils rencontrent du devers, quand il faut pousser pied à plat, talon bas sur de large zone d'adhérence de type bloc. Cette capacité nous permet d'économiser de l'énergie surtout au niveau de nos mollets.

Pour qui? Les débutants qui manquent de tonicité dans la voûte plantaire. Les gros gabarits, qui déforment les chaussons et les grimpeurs qui reviennent de blessures pour soulager l'emploie des doigts.

Un chausson d'escalade ayant une semelle rigide nous offre des appuies parfaits sur des micro prises.
Le modèle  Boreal Lynx est un excellent exemple dans cette catégorie.

Boreal Lynx


FORME DU CHAUSSON

Caractéristique pour le choix de vos chaussons, la forme de ce dernier, plus exactement de sa semelle.

Semelle classique spatulée

Ce type de forme ressemble à une chaussure normale, elle respecte l'anatomie du pied. Sa spatule ou sa courbature est légèrement vers le haut. La largeur du pied est respectée. Nous avons à faire à un chausson réellement confortable. Cette construction se destine pour le loisir, la pratique occasionnelle et pour les débutants.

Semelle technique et plate

Sur ce type de chausson la grande différence vient se situer sur la largeur interne du chaussant. Le pied va être plus comprimé pour être plus proche du pied. Au niveau de la plante voûtaire on reste sur une semelle plate qui pourra être légèrement plongeante vers le bas.
Ce type de chausson ce destine aux pratiquants ayant un niveau intermédiaire, qui ont acquis les techniques basiques de l'escalade et qui sont autonomes.

Sur cette forme on retrouve les modèles  Verdon Lace, de 5.10, ou les  Techno X pour femme, de Scarpa

Techno X, de Scarpa, en version femme.



Semelle technique

Sa forme est plongeante avec une forme griffé. Sa semelle est très technique et son chaussant est lui aussi technique. On parle de Fit ajusté et très proche du pied.

Les chaussons construient à partir de cette forme sont très très techniques. Elle permet d'obtenir les meilleures prestations. Le grand inconvénient est son confort. Les chaussons de ce type sont très inconfortables.

Ils conviendront parfaitement pour les blocs difficiles ou bien pour enchaîner un projet de voies techniques.

Ils sont réservés aux experts. Donc ne tomber pas dans l'excès.

Une image parle beaucoup plus, Le Solution de La Sportiva, en version de homme et femme.

Solution, de La Sportiva, technique, version femme.

La sensibilité de la souplesse

La souplesse d'un chausson d'escalade vous apporte une grande sensibilité. Vous obtenez un grand contact avec la falaise et vous notez toutes les aspérités. Ils sont beaucoup plus déformables pour s’adapter aux prises rencontrées.

Leur lieu de prédilection est les gros dévers et aux profils surplombants. Il conviendront parfaitement pour la discipline du bloc et en SAE. De même, il est très aimé dans l'escalade sportive pour son adaptation parfaite aux prises rencontrées.

Sa gomme plus tendre et sa souplesse lui confère un inconvénient : son usure. En effet, son usure se fait un peu plus rapidement que son homologue rigide.

Cependant, pour les utilisateurs ayant déjà un bon bagage technique, la souplesse pourra s'adapter avec l'élection de la pointure. Si vous choisissez une pointure un peu plus petite le pied sera plus condensé et donc rendra le chausson plus rigide. Mais attention cela est réservé aux utilisateurs experts pour résoudre des problèmes bien concrets.

Pour qui? Les poids plume de la discipline. Les personnes voulant développer leurs sensations. Les voies à gros dévers et les blocs en salle ou à l'extérieur.

L'importance d'un chausson d'escalade

La Sportiva Skwama , sont un modèle parfait pour découvrir ces caractéristiques.

La Sportiva Skwama, chausson d'escalade souple



MATÉRIAUX DE CONFECTION

En cuir

Le cuir reste une matière noble et très présente dans la construction des chaussons d'escalade. Ses propriétés apportent de grands avantages. Tout d'abord, c'est une matière qui cède légèrement. Cela permet d'obtenir un chausson d'escalade personnalisé à son propre pied. En effet, le chausson va s'allonger légèrement, mais aussi va s'étirer sur les côtés ou au niveau de nos orteils, pour obtenir une véritable seconde peau.

Le retour de la médaille est que si vous choisissez une pointure trop grande au départ, ce dernier va se détendre et donc deviendra trop grand.

El modèle Satori, de Boreal, ultra-moderne, ultra-technique, doté d'une construction en cuir.

Satori, de Boreal, chausson en cuir

En matériaux synthétiques

Ce type de chausson se déforme pratiquement pas. Ces chaussons se dirigent plus vers une utilisation occasionnelle et sur des modèles d'entrée de gamme. De plus, le second inconvénients des matières synthétiques sont les mauvaises odeurs. En effet, dans le temps cette matière gère moins bien les odeurs que le cuir.

Les derniers traitements et les avancées technologiques dans les doublures ont fait de très grands progrès, mais n'atteint pas une matière naturelle.

Sous cette construction on retrouve le modèle Oxygym, de La Sportiva.

Oxygym, La Sportiva, confectionné en matière synthétique



LES SYSTÈMES DE FERMETURES

Fermeture par élastique

Ce type de fermeture est plus connu sous le nom de ballerine. Le grand avantage de ce système est un grand confort et un chaussage et déchaussage très facile. L’inconvénient est son étirement.
En effet, avec le temps les élastiques se détendent et la précision du serrage est moindre. De plus, les crochetages avec les talons peuvent être problématique, car ces chaussons ont tendances à bouger.
Ils conviendront parfaitement pour un usage en salle pour leur grand confort. Certains usagers les chaussent pour les voies classiques de plusieurs longueurs, pour leur confort et son déchaussage facile en relais.

La ballerine pour excellence  Stix, de Scarpa

Stix, de Scarpa, une ballerine de hautes prestations

Fermeture par velcros

Ce système de fermeture est une alternative, à la base, de la fermeture par élastique. Le chaussant est très confortable, comme une ballerine. Seulement que son ajustement se réalise facilement à travers un, deux ou trois velcros. Ce type de fermeture offre un ajustement précis et rapide. De plus, il suffit de les détacher pour ôter la pression exercée. Un grand avantage lorsque nous essayons une voie sportive, des voies classiques de plusieurs longueurs ou bien entre essaie de bloc.

Vous pourrez trouver des velcros tirant dans le même sens ou bien en sens inverse. Cela permet de contrôler la force et la pression exercée.

Les velcros sont présents sur un grand nombre de chaussons.

Deux exemples paradigmatiques sont les modèles  Feroce, de Scarpa, et sa version en velcro du légendaire Miura, de La Sportiva, en version homme et femme.

Version velcro légendaire Miura, de La Sportiva



Fermeture par lacet

C'est un système de fermeture classique , mais qui reste très utile. C'est le seul qui permet d'exercer la pression là où vous le souhaitez. Si vous avez les pieds un peu bizarre ce système de fermeture vous conviendra parfaitement. Normalement il est adapté aux personnes qui ne forcent pas trop sur la pointure. Le lacet est moins pratique que le velcros ou la ballerine.

Vous le retrouvez sur un grand nombre de modèle, mais il se dirige aux chaussons plus classique pour préconiser un bon maintient.

Verdon Lace, Five.ten

Verdon Lace, Five.ten
Après avoir décris les différents modèles et les conceptions des chaussons d'escalade, nous allons pénétrer dans l'univers du choix de la pointure. Un moment souvent critique pour les débutants, mais aussi pour les escaladeurs confirmés. Nous vous invitons d'être bien imprégné des descriptions précédentes. Car, le choix de la pointure sera lié.

L'IMPORTANCE DU CHOIX DE LA BONNE POINTURE

Le chausson d'escalade doit être comme une seconde peau. Attention cependant, la souffrance ne doit pas être exagérée. Il faut trouver le juste milieu entre sensibilité et efficacité.

L'essayage doit se réaliser méticuleusement. Il faut prendre son temps, même si le vendeurs doit sortir quinze ou vingt paires et que vous passez toute une après-midi. Le choix de votre chausson répercutera, sur votre performance. Si vous avez l'occasion de pouvoir les tester en prenant un appuie sur une prise ou bien le banc n'hésitez pas. Cela vous permettra de connaître la sensibilité et la sensation de douleur lors de l'usage.

La première sensation est de sentir que le chausson est bien rempli. Votre pied doit occuper tout l'espace, avec une position des orteils recroquevillés. Vous ne devez pas sentir aucun vide, ni au talon, ni au niveau de la voûte plantaire.

Le but est de transmettre le plus de force possible et d'éviter que le chausson se vrille lorsque nous exerçons la moindre pression. Un chausson qui bouge lors de votre progression vous apportera une insécurité.

L'escalade se rapproche à un jeu d'équilibre.

Il est vrai qu'un chausson très ajusté apporte plus de précision et permet de réaliser une force parfaite sur les mini-réglettes, trous ou encore des talonnages. Cependant, faites attention de ne pas tomber dans le piège et de choisir une pointure trop petite et donc de souffrir au lieu de prendre plaisir.

Il est clair que le degré de souffrance dépend de chacun. Mais, la sensation de douleur ne doit pas arriver, sinon votre corps sera plus réactif à la douleur ressentit qu'à la force que vous devez exercer.

 

Quelques conseils utiles


Nous vous conseillons d'essayer vos chaussons d'escalades en fin de journée. Car, vos pieds ont tendances à gonfler.

Attention aussi aux matériaux de confection. Des chaussons confectionnés en matériaux (cuir) auront tendance à s'allonger et à se déformer à la forme de votre pied. Tandis que ceux en matière synthétique ne céderons pratiquement pas.
La morphologie de notre pied doit être prise en compte. En effet, il existe trois formes de pied. Le pied égyptien, qui se caractérise avec le gros orteils plus avancé. Ce dernier représente 63% de la population. Le pied grec, dans ce cas c'est le second orteils qui est le plus avancé. Cette morphologie de pied concerne 31% de la population. Enfin, le pied romain ou pied carré, les quatre orteils sont tous de la même longueur, le dernier restant plus petit. Présent à 6% de la population.

Après avoir déterminé votre type de pied vous pourrez déterminer la sensation que vous devez avoir à l'intérieur du chausson. L'effet de compression ne sera pas le même pour un pied grec que pour un pied romain. Ensuite, il vous fera trouver le type de chausson qui vous convient le mieux. On le verra par la suite.

Bien sûr, la longueur de votre pied est un facteur primordial pour le choix de la pointure. Mais vous devez prendre en compte la largeur de ce dernier. En effet. Un pied large sera différent qu'un pied fin, même s'ils ont la même longueur.

Afin de pallier cette différence on va jouer sur le système de laçage. Vous retrouverez trois types de laçages ballerine, velcros et lacet.

CONCLUSION

En bref, si vous pouvez essayer vos chaussons d'escalade faite-le et prenez votre temps. Prenez un modèle adapté à la morphologie de votre pied et répondant à l'activité que vous vous dirigez, ou bien pour l'utilisation que vous allez en faire. Pensez au confort et à la performance en essayant de laisser de côté la souffrance. Attention aux matériaux de conception, le cuir va s'étirer quand le synthétique ne va pas bouger. Laissez de côté l'effet marketing, les couleurs et la panoplie de technologies que peut intégrer le chausson. Fiez-vous à vos sensations à l'intérieur du chausson.
Ne prenez pas en compte ce que porte Chris Sharma ou Adam Ondra, car ils ont une grande panoplie de chaussons et chausse des pointures très inférieures de ce que nous pouvons nous imaginer.

Après tous ces conseils nous vous invitons à bien cibler la pratique que vous allez réaliser, de même que sur votre niveau. Il se peut que vous ayez besoin de deux paires de chaussons afin de pouvoir répondre parfaitement à votre pratique. Ou bien qu'une seule paire soit suffisante. Attention au choix de la pointure, nous vous le répétons prenez votre temps et soyez vigilant à vos sensations.

Nous vous invitons à consulter notre catalogue, afin de découvrir notre sélection et les marques que nous travaillons.

Pour plus d'infos ou bien quelques conseils nous restons à votre disposition.

Chaussons d'Escalade Sportive

acheter

Chaussons d'Escalade Classique

acheter

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

Carte Cadeau
Avec la Carte Cadeau Barrabes, vous ferez toujours plaisir
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.fr
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.fr des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaires: du lundi au jeudi de 8h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00 et vendredi de 8h30 à 14h30)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  Sverige  |  International